Partager :

Benny Gantz: « La provocation » de Benyamin Netanyahou met la vie du procureur général en danger.

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a déclaré ce mardi qu’il craignait que la provocation du Premier ministre, Benyamin Netanyahou, contre le système judiciaire ne constitue une menace pour la vie du procureur général, Avichai Mandleblit. Le chef du gouvernement a attaqué à plusieurs reprises les responsables de la justice, les forces de l’ordre et les médias, les accusant d’une chasse aux sorcières qui a conduit à son inculpation dans trois affaires de corruption pour lesquelles il est actuellement jugé. Il a été particulièrement cinglant contre Mandelblit, qu’il a nommé et qui était auparavant son secrétaire de cabinet, depuis que le procureur général l’a inculpé en 2019.

« Je suis heureux que Mandelblit ait la sécurité, mais je crains qu’il n’ait pas assez de gardes de sécurité. Nous voyons comment cela s’est terminé à Washington », a affirmé Benny Gantz, à Channel 12, faisant référence à la prise d’assaut du Capitole américain en janvier par les partisans de Donald Trump. « Je pense que la vie de Mandelblit est menacée », a-t-il lâché. « Le Premier ministre alimente [la provocation] contre le système judiciaire. » « Je pense que le procureur général pourrait être blessé. Même si le Premier ministre ne veut pas que cela se produise, il n’a aucun contrôle sur ce qui va se passer », a poursuivi le chef du parti Kahol lavan.

Gabriel Attal (www.radioj.fr)

Partager :