Partager :

Benyamin Netanyahou, a fait part de sa volonté de mettre en place un système de « passeports sanitaires » entre Israël et la France, lors d’une interview accordée mardi à i24NEWS.

« Je voudrais faire avec Emmanuel Macron ce que j’ai fait avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le président chypriote Nicos Anastasiades », à savoir la mise en place de « passeports sanitaires pour que les gens puissent faire des allers-retours sans le moindre obstacle [entre les deux pays] et je pense que cela sera le cas », a-t-il expliqué.

Le Premier ministre a également abordé le prochain scrutin électoral, qui doit avoir lieu le 23 mars prochain.

« Nous aurons l’occasion de créer un gouvernement de droite stable sous ma direction, pour les Juifs et les citoyens arabes », a-t-il assuré, dénonçant par ailleurs l’inexpérience de ses concurrents et promettant de nouveaux traités avec d’autres pays arabes afin de « bâtir un meilleur avenir pour nos peuples », et d’emmener « l’économie israélienne vers de nouveaux sommets » après la crise du Covid-19.

Sur le dossier iranien, M. Netanyahou a affirmé que Téhéran « n’obtiendrait pas l’arme nucléaire » tant qu’il sera Premier ministre d’Israël.

« L’Europe doit comprendre que l’Iran, avec ses missiles balistiques, peut la menacer autant que nous. L’Iran est comme 20 Corées du Nord réunies, avec une idéologie folle de domination mondiale et une idéologie médiévale », a-t-il mis en garde.

i24News (Copyrights)

Partager :