Partager :

Tsahal a achevé la construction du mur souterrain entre Israël et Gaza.

Tsahal a achevé la construction du mur de béton souterrain entre Israël et la bande de Gaza, dans le cadre des efforts visant à empêcher les terroristes de pénétrer en Israël via des tunnels offensifs transfrontaliers. Le mur en béton n’est qu’un élément de la barrière de 60 km de long, qui comprend également une clôture au-dessus du sol, des capteurs avancés à la fois au-dessus et au sous-sol, et utilise des technologies de pointe destinées à lutter contre la menace du tunnel et à arrêter les infiltrations terroristes. Des sources de l’armée israélienne ont déclaré au Jerusalem Post que près de 95% de la barrière a été achevée et qu’elle sera opérationnelle dans un avenir proche. Le Hamas aurait un système complexe de tunnels souterrains dans toute la bande de Gaza qui sera utilisé pour attaquer les soldats israéliens lors d’une future bataille au sol à l’intérieur de la bande. En conséquence, Tsahal prépare ses soldats à une combinaison de guerre aérienne et souterraine.

L’unité d’élite Yahalom du Corps du génie et d’autres auraient appris des expériences de Tsahal et auraient maîtrisé toutes les compétences nécessaires pour contrôler la sphère souterraine. Cette évolution intervient alors que le commandement sud et la 162e division de Tsahal ont récemment achevé les préparatifs et une série d’exercices en vue d’une éventuelle confrontation avec le Hamas et le Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza. Jeudi, Tsahal a achevé l’exercice d’une semaine « Stretched String », qui visait à préparer tous les officiers du Commandement Sud à de futurs combats. L’exercice a eu lieu dans une ville palestinienne simulée du Centre national de formation urbaine d’Israël à Tze’elim.

Gabriel Attal

Partager :