Partager :

L’économie israélienne se contracte de 2,4% en 2020 en raison du Covid-19.

Selon la Banque d’Israël, la croissance devrait toutefois repartir à la hausse en 2021 (+6,3%)

L’économie israélienne s’est contractée de 2,4% en 2020, notamment en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les dépenses des ménages, a indiqué mardi le Bureau central des statistiques dans une première estimation.

Cette baisse, moins forte que celle prévue lors des premières prévisions (entre 3,3% et 3,7%), reste toutefois inférieure à la moyenne des pays de l’OCDE, de l’ordre de 5,5%. C’est également la première fois depuis 2002 que l’économie israélienne se contracte.

Selon la Banque d’Israël, la croissance devrait toutefois repartir à la hausse en 2021 (+6,3%) si le rythme de la campagne de vaccination contre le coronavirus est maintenu.

Depuis la mi-décembre, et à la faveur d’un accord avec le géant Pfizer sur le partage de ses données médicales, l’Etat hébreu a vacciné plus de 4 millions de personnes (plus de 40% de sa population), dont plus de 2,6 millions ont reçu une seconde dose, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé.

Le pays de neuf millions d’habitants a officiellement enregistré plus de 734.000 cas dont 5.435 décès depuis le début de la pandémie.

www.i24news.tv

Partager :