Partager :
Les attaques de cybersécurité ciblant les organisations médicales, en pleine pandémie de coronavirus, ont augmenté dans le monde entier et, depuis le début du mois de novembre, elles sont en hausse de 45%, a déclaré Check Point Software Technologies dans un nouveau rapport.

Le nombre moyen d’attaques hebdomadaires dans le secteur de la santé était de 626 en novembre, contre 430 en octobre.
En Israël, la cybercriminalité contre les institutions médicales a augmenté de 25% avec 813 attaques par semaine depuis novembre, contre une moyenne de 652 attaques par semaine auparavant, selon le rapport.
L’Europe centrale arrive en tête de liste des régions touchées par le pic d’attaques contre les établissements de santé, avec une augmentation de 145% en novembre, suivie de l’Asie de l’Est, qui a subi une augmentation de 137%, et de l’Amérique latine avec 112%.
L’Europe et l’Amérique du Nord ont enregistré des augmentations respectives de 67% et 37%.
Le Canada a connu l’augmentation la plus spectaculaire plus de 250% d’attaques supplémentaires, suivi de l’Allemagne avec 220%. L’Espagne a quant à elle vu le nombre d’attaques doubler, selon le rapport.
La pandémie de coronavirus a considérablement affecté le paysage de la cybersécurité, selon une société israélienne de cybersécurité, avec une « augmentation sans précédent » des cyber-exploits cherchant à compromettre les données personnelles, propager des logiciels malveillants et dérober des fonds.

Source I24News

Partager :