Partager :

Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils allaient imposer des droits de douane supplémentaires sur des produits français et allemands, en représailles à ceux imposés par l’Union européenne, qu’ils jugent excessifs et injustes en raison du périmètre choisi pour les calculer.

Des pièces détachées aéronautiques, vins non pétillants et cognacs français et allemands seront, en mesure de rétorsion, ajoutés à la liste des produits taxés depuis 2019, selon un communiqué du représentant américain au Commerce (USTR).

Ces droits de douane s’inscrivent dans le cadre du litige sur les aides publiques versées à Airbus et Boeing.

En effet, l’UE a elle aussi été autorisée cette année par l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) à prélever des droits de douane supplémentaires sur des produits américains.

Mais Washington estime avoir été pénalisé par le mode de calcul choisi, qui a, selon l’administration Trump, conduit à un montant trop élevé de droits de douane prélevés sur des produits américains.

En cause, d’une part la période de référence, d’autre part, le périmètre géographique.

Les Etats-Unis infligent depuis 2019 des droits de douane punitifs sur des importations européennes comme le vin, le fromage et l’huile d’olive ou le whisky écossais, ainsi que des taxes de 15% sur les avions Airbus. Washington y avait été autorisé par l’OMC, jusqu’à 7,5 milliards de dollars.

Source : i24 News (Copyrights)

Partager :