Partager :

Au cours d’un récent entretien téléphonique, le premier ministre israélien a tenu à inviter le roi du Maroc, Mohammed VI. Habituellement, c’est le King David à Jérusalem qui accueille les Rois et Chefs d’Etat. Cet hôtel somptueux sera probablement désigné comme lieu de séjour du Roi, s’il venait à visister l’Etat hébreu.

Pour nos (nombreux!) lecteurs Marocains : « L’un des hôtels les plus célèbres de Jérusalem, Le King David Hotel Jerusalem propose une décoration luxueuse, une vue panoramique et une piscine extérieure chauffée ouverte en saison. Ses vastes jardins surplombent la vieille ville, accessible en 15 minutes de marche. Vous bénéficierez d’une connexion Wi-Fi gratuite. Les chambres climatisées de l’établissement disposent d’une salle de bains en marbre et d’une télévision à écran LCD. Un grand nombre d’entre elles donnent sur la vieille ville et le mont Sion. Une cuisine israélienne traditionnelle est servie en plein air dans le restaurant très prisé King’s Garden, l’un des 4 restaurants de l’Hotel King David.

Un court de tennis et une salle de sport moderne sont quelques-unes des installations sportives du King David. La piscine extérieure et la piscine pour enfants sont ouvertes en été ».

Selon (1) : « Une nouvelle preuve de normalisation des relations entre les deux nations même si Rabat a tenu à rappeler quelques points capitaux, notamment en ce qui concerne la Palestine.

Une rencontre téléphonique intervenue dans un cadre particulier. En effet, il y a quelques jours, une délégation israélienne s’est rendue au Maroc afin d’y signer des documents visant à confirmer la normalisation des accords avec le Royaume. Une situation qui enchante Mohammed VI pour qui ce retour à la normale des relations entre les nations est un véritable tournant.
Au cours de leur échange, les deux hommes se sont effectivement félicités de ces avancées, Benjamin Netanyahou confirmant en outre que les accords déterminant la mise en place de ce traité de paix ont d’ores et déjà été annoncés. Pour autant, l’exécutif marocain a été très clair. En effet Mohammed VI a rappelé son fort soutien à la cause palestinienne.

Selon ce dernier, il faut la création d’un tel État, aux côtés d’un État hébreu. Une condition également sine qua non pour la Turquie qui a récemment tendu la main à Israël. En effet, Ankara a affirmé être prête à avancer avec Tel-Aviv, à condition qu’un véritable débat autour du sujet ainsi que de véritables décisions soient prises en ce qui concerne la Palestine ».

(1) https://lanouvelletribune.info

Nous vous recommandons

Partager :