Partager :

Le bitcoin est devenue le nouvel « or numérique » en Israël et dans de nombreux pays. En Octobre 2020, Paypal annonçait que sa plateforme allait accepter les cryptomonnaies. Et en Israël « la bitcoin Embassy » a progressé immédiatement après l’annonce.

Depuis, le cours du bitcoin n’en finit pas de monter. Au moment de l’écriture de ces lignes, le bitcoin a dépassé les 23 000 dollars.

« Le terme cryptomonnaie n’est plus très adapté, c’est plutôt un actif financier », précise Romain Saguy, directeur marketing de Coinhouse. Au total, cette monnaie a augmenté de 175 % en 2020.

« Le bitcoin pourrait faire concurrence à l’or comme monnaie alternative dans les prochaines années », ont annoncé les analystes de JP Morgan en novembre.

Malgré son impressionnante volatilité, le bitcoin devient ainsi le placement du futur pour de plus en plus d’investisseurs.  En France : « Le bitcoin suscite encore la méfiance d’un grand public qui l’associe aux bas-fonds du Dark Web, où terrorisme et trafic cohabitent ». En Israël cette image n’a aucune raison d’être car des leaders, comme « Bits of Gold » ont tous les agréments légaux nécessaires. (Un article de Eyal Assayah)

Partager :