Partager :

Déclaration officielle du Quay d’Orsay. Le 21 décembre 2020. Au point de presse de ce jour, la porte-parole a fait la déclaration suivante : Cisjordanie- meurtre d’une Française. La France condamne avec la plus grande fermeté le meurtre d’une ressortissante française en Cisjordanie, Esther Horgen. Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Toute la lumière doit être faite sur ce crime odieux, dont les auteurs devront être traduits en justice.

LE PLUS. Esther Horgen, 52 ans, mère de six enfants, était sortie courir dans la forêt de Reihan près de leur maison dimanche après-midi et n’est pas revenue, après quoi son mari Benjamin a appelé la police. Son corps a été retrouvé pendant la nuit dans la forêt avec des traces de violence.

« Esther a élevé une belle famille et a aimé ses petits-enfants, et maintenant ils n’auront ni mère ni grand-mère. Esther va nous manquer à tous, à sa famille et à tous ceux qui l’ont connue », a déclaré Benjamin Horgen aux journalistes devant sa maison de l’implantation de Tal Menashe.

Le secrétaire général du Parti travailliste a écrit une phrase scandaleuse dans sa réaction à l’ignoble assassinat terroriste d’Esther Horgen hy »d :

« Jour difficile. L’assassinat d’Esther Horgen, mère de six enfants, est odieux. J’exprime mes condoléances à la famille et ma confiance dans les forces de sécurité qui feront tout pour atteindre les assassins et leurs complices pour les punir.

Les funérailles de Esther Horgen ont lieu ce mardi à 10 heures.

Les forces de sécurité sont de plus en plus convaincues que cette mort est un attentat terroriste commis par un agresseur palestinien, ont déclaré des responsables lundi après-midi.

Les soldats de l’armée israélienne mènent des fouilles dans les villes palestiniennes adjacentes où l’attaquant aurait pu s’enfuir, a rapporté la Treizième chaîne, ajoutant que Esther Horgen a été tuée avec « une grande violence » sur « la ligne de partage [avant 1967], mais du côté ouest de celle-ci ».

 

Partager :