Partager :

Israël est toujours très attentif à ce qui se passe en Iran. Des rapports sur le mode « fake news » venant d’Iran affirment que « l’Ayatollah Ali Khamenei, le chef suprême du régime islamique âgé de 81 ans, est décédé ». En fait, selon Newsweek et des médias occidentaux, il est toujours vivant, mais, très malade. Son fils devrait le remplacer en cas d’incapacité. Le transfert éventuel des pouvoirs à son fils Mojtaba Khamenei n’est donc pas du tout à l’ordre du jour.

Selon (1) : « Un journaliste iranien Momahad Ahwaze a rapporté samedi sur Twitter que des personnes proches de l’ayatollah étaient «très préoccupées» par la détérioration de son état. Ces inquiétudes ont conduit au début du processus de transfert du pouvoir à son fils de 51 ans, Sayyid Mojtaba Hosseini Khamenei, qui supervise actuellement plusieurs départements importants de la sécurité et du renseignement dans le pays. Ahwaze a suggéré que la maladie pourrait être un deuxième épisode de cancer de la prostate.

Les rapports de samedi suggéraient que les médecins de l’hôpital Masih Daneshvari de Téhéran avaient été conduits d’urgence au domicile du chef suprême et que certains de ses pouvoirs étaient transférés à son fils.

Khamenei, né le 19 avril 1939, est le deuxième dirigeant de l’Iran depuis la révolution iranienne en 1978, ayant pris ses fonctions en juin 1989. Il était auparavant président de l’Iran de 1981 à 1989. Khamenei est le chef d’État le plus ancien du Moyen-Orient. Est, ainsi que le deuxième dirigeant iranien le plus ancien du siècle dernier, après Shah Mohammad Reza Pahlavi. Khamenei est l’autorité politique la plus puissante de la République islamique et le commandant en chef de ses forces armées ».

(1) Read more https://infos-israel.news

Partager :