Partager :

La deuxième phase du vaccin corona israélien (de Ness Ziona) devrait débuter ce mois-ci et comprendra près d’un millier de volontaires. Les hôpitaux qui participeront à l’essai peuvent recevoir jusqu’à 4,5 millions de NIS, et les volontaires recevront jusqu’à 6500 NIS (1600 euros) pour la participation et en fonction du nombre d’injections qu’ils reçoivent. (https://rakbeisrael.buzz)

L’Institut israélien de recherche biologique de la ville de Ness Ziona (centre) a annoncé qu’il avait achevé la demande de brevet pour huit anticorps développés pour lutter contre le coronavirus.

Ces brevets sont nécessaires pour entamer une procédure de développement de médicaments visant à endiguer le Covid-19.

Le ministre de la Défense a déclaré qu’il s’agissait d' »une nouvelle étape importante dans le développement d’un remède”.

« Les membres du personnel de l’Institut de recherche biologique travaillent sans relâche pour trouver une solution qui sauvera des vies humaines », a-t-il ajouté.

Le mois dernier, des informations avaient circulé selon lesquelles l’Institut de Ness Ziona avait effectué « une percée importante » dans le cadre de ses recherches pour un traitement contre le coronavirus, et était sur le point de mettre au point un vaccin.

Le ministère de la Défense avait cependant tempéré ces informations via un communiqué, expliquant que le processus se déroulait selon le calendrier prévu mais qu’il prendrait encore du temps, indiquant que les tests pré-cliniques et cliniques devraient prendre plusieurs mois.

L’Institut israélien de recherche biologique de Ness Ziona est un institut de recherche de défense du gouvernement spécialisé dans la biologie, la chimie médicinale et les sciences de l’environnement.

 

 

Partager :