Partager :
Un article publié dans la presse marocaine : « Deux ans après la signature d’un contrat avec la société americaine Raytheon pour l’acquisition de 4 Gulfstream G-550, les Forces armées royales du Maroc se préparent à recevoir, début 2021, le premier avion espion doté de technologies ISR, capables de brouiller les défenses aériennes ennemies. La sous-traitance aurait d’ailleurs été confiée au groupe israélien Elta Systems, filiale d’Israël Aerospace Industries, géant de la technologie aérospatiale de l’État hébreu.
L’accord, conclu le 18 mai 2009, et estimé à 142 millions de dollars, prévoyait la livraison de 4 jets d’affaires avec un rayon d’action de 12 000 kilomètres. Selon un communiqué de la « Defense Security Cooperation Agency, les appareils sont fabriqués aux États-unis et équipés de technologies israéliennes.
La sous-traitance aurait d’ailleurs été confiée au groupe israélien Elta Systems. Dans une publication, parue en 2018, le site Intelligence Online avait évoqué la signature, en 2016 d’un accord entre les États-unis et l’Arabie saoudite pour l’acquisition de 4 aéronefs Gulfstream G-550 au profit des FAR. La facture aurait été réglée par Riyad et Abu Dhabi.
Durant la même période, le Chef d’état-major algérien, Mohamed Gaid Salah, avait négocié pour 1 milliard de dollars l’achat de 3 appareils du même type, intégrant les meilleures technologies au catalogue du fabricant américain. Cependant, le contrat n’était pas arrivé à son terme et Alger s’était contenté d’appareils italiens dotés de la technologie ISR, mais de portée bien moins inférieure. (Source Bladi)

Partager :