Partager :

El Al a indiqué avoir subi des pertes gigantesques, à hauteur de 147 millions de dollars, suite à une diminution de 94 % de ses revenus au troisième trimestre de l’année, alors que la deuxième vague de coronavirus a « affecté de manière dramatique » les opérations de la firme, l’amenant à interrompre ses transports habituels de passagers et de marchandises.

Ces communiqués sur le bilan financier du troisième trimestre interviennent dans le contexte d’une inquiétude croissante qui met en doute la viabilité de l’entreprise, des préoccupations déjà exprimées lors des bilans financiers du premier et du deuxième trimestres de l’année, avec des revenus qui avaient plongé et des pertes atteignant des niveaux records en raison de la pandémie de coronavirus.

Selon El Al, les pertes, pour le trimestre, sont à comparer aux 27 millions de dollars de profit qui avaient été réalisés au cours de la période s’étendant du mois de juillet au mois de septembre en 2019. Les recettes d’exploitation pour le trimestre sont estimées à 39 millions de dollars, et elles s’étaient élevées à 647 millions de dollars au cours de la même période, l’année dernière. (Times)

Photo Copyrights : Guez (AFP)

Partager :