Partager :

Les Etats-Unis labellisent les exportations de Judée-Samarie comme venant d’Israël.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé ce jeudi lors de sa visite dans l’implantation Psagot en Judée-Samarie que les Etats-Unis autoriseraient les produits de la région à être étiquetés « Made in Israel ».

« Tous les producteurs dans les zones où Israël exerce les autorités compétentes seront tenus de marquer les produits comme « Israël », « Produit d’Israël » ou « Fabriqué en Israël lorsqu’ils exportent vers les États-Unis », a affirmé Pompeo dans un communiqué. Les États-Unis n’accepteront plus les étiquettes « Cisjordanie\Gaza » pour les produits fabriqués par les Palestiniens parce que les zones sont « politiquement et administrativement séparées ». Gabriel Attal (RadioJ)

LE PLUS. Selon (1) : « La société African + Eastern, basée aux Émirats arabes unis, qui vend des vins et de nombreux spiritueux aux nombreux consommateurs non-musulmans locaux, a annoncé que des vins israéliens du Golan seront vendus à Dubaï. Le vin israélien ne se verra pas apposer un étiquetage imposant de spécifier “colonie israélienne” comme l’oblige la notice publiée en 2015 par la Commission européenne qui recommande aux Etats membres de l’Union européenne un étiquetage spécifique pour les marchandises issues “des territoires occupés par l’Etat d’Israël”. Le Golan, antique territoire juif revenu en 1967 sous le giron de l’Etat juif, est revendiqué par la Syrie ».

(1) La Rédaction Le Monde Juif.info

Partager :