Partager :

AVERTISSEMENT. Si vous êtes en Israël à la recherche d’un job, évitez cet article. Il est assez déprimant… Allez plutôt sur la tayelet de Tel-Aviv.

Selon (1) : « Le Prof. Yaron Zelicha donne son avis sur la situation des jeunes dans le pays. Ils font tout correctement mais  ne trouvent pas de travail, ne peuvent pas acheter un appartement.

Chaque jeune Israélien qui entre sur le marché du travail rencontre cinq obstacles majeurs pour vivre correctement.

Premier obstacle – les opportunités d’emploi sont plus faibles qu’auparavant.
Le nombre d’emplois pouvant payer un salaire approprié pour le niveau d’éducation est particulièrement limité.

Deuxième obstacle – si notre jeune  décide de créer une entreprise, il se heurtera à des difficultés. Impôts élevés, difficultés à obtenir un crédit.

Un environnement à risque important à cause des innombrables monopoles, de lourdes difficultés bureaucratiques qui entraînent une insécurité.

Troisième obstacle – le jeune israélien travaillera quelques centaines d’heures de plus chaque année que n’importe quel jeune occidental comme lui. Il travaillera des centaines d’heures de plus, mais gagnera quelques dizaines de pour cent de moins que le salaire moyen en Occident.

Quatrième obstacle le jeune israélien devra financer des études supérieures coûteuses, mais ne recevra pas une compensation adéquate pour cette formation sur le marché du travail.

Le cinquième obstacle est vraiment insultant : notre jeune  israélien sera blâmé pour sa très faible productivité ».

Partager :