Partager :

EDITORIAL Dr Daniel Rouach. « Les ministres de l’Intérieur des 27 pays de l’UE ont appelé à « renforcer » la sécurité de l’espace Schengen de libre circulation et les frontières extérieures de l’Union européenne, dans une déclaration conjointe adoptée vendredi à la suite des attentats survenus en France et en Autriche ». Cette déclaration a pris des jours avant d’être émise. La lenteur de réaction de l’UE est à l’image de ses actions

Entre temps les terroristes potentiels, qui connaîssent les faiblesses éclatantes de l’UE, se multiplient. Drôle d’Europe qui écrit des textes que personne ne lira jamais et qui devient le ventre mou de la terreur.

Israël a beaucoup d’expérience dans le domaine de la lutte contre la terreur. En Israël, des lois et règlements très précis, des techniques de suivi de potentiels criminels sur internet existent, des moyens énormes en hommes, sont là pour éviter qu’un jour des jeunes tueurs se ruent « soudainement » sur des innocents.

Les terroristes se sont bien organisés. Ils  font tout pour degilitimiser l’Etat hébreu pour éviter que ce dernier ne puisse transmettre au grand jour ses techniques et son savoir-faire unique.

Encore heureux que quelques hommes courageux (députés, avocats, procureurs, militaires…) viennent voir en Israël ce qui se fait de meilleur en matière de sécurité.

Selon l’Express : « Les Européens se sont aussi dits déterminés à faire aboutir « avant la fin de l’année » les négociations actuellement en cours pour une législation européenne visant à faire retirer dans l’heure les « contenus à caractère terroriste » en ligne.

Cinq ans après les attentats djihadistes du 13 novembre 2015, les ministres ont rendu hommage aux 130 personnes tuées à Paris et Saint-Denis et condamné « dans les termes les plus forts » les récentes attaques survenues notamment en France et en Autriche.

« Nous réaffirmons notre détermination à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour lutter contre cette terreur barbare de façon globale, avec tous les outils dont nous disposons », ont souligné les ministres dans leur déclaration ».  (DR)

Partager :