Partager :

Le directeur de l’Autorité foncière israélienne, Adiel Shimron, a déclaré que le pays est « au début de dix ans de crise économique » et que « les gens vont avoir des problèmes pour acheter une maison », dans les années à venir, a rapporté Globes.

Lors de la cérémonie d’ouverture du club immobilier IDC Herzliya, A. Shimron a comparé la décennie à venir sur le marché de l’immobilier résidentiel à la première décennie de ce siècle, caractérisée par une baisse des prix puis une stagnation.

Alors que d’autres participants ont qualifié les effets de la pandémie de coronavirus sur le marché immobilier en Israël de « transitoires », le directeur de l’Autorité foncière a expliqué qu’il les voyait comme « un facteur qui allait complètement changer le marché ».

La crise économique liée à la pandémie, selon lui, va entraîner une crise économique générale, qui aura des conséquences directes sur l’immobilier résidentiel. « Les gens vont avoir un problème pour acheter une maison et demander un prêt pour une tel projet », a-t-il expliqué.

Adiel Shimron a par ailleurs expliqué que l’année 2020 a été similaire à la fin des années 1990 en ce qui concerne le marché de l’immobilier.

« Le point de départ du marché aujourd’hui est exactement là où il était à l’époque, avec une offre excédentaire de logements dans plusieurs endroits, tels que Beersheva, Kiryat Bialik, Acre et Nahariya, et des prix élevés qui se sont stabilisés récemment », a-t-il dit.

www.i24news.tv

Partager :