Partager :

Joe Biden, 77 ans, a remporté l’élection présidentielle américaine ce samedi après un duel serré face à Donald Trump.

En français et en anglais, Emmanuel Macron vient de féliciter sur Twitter Joe Biden et Kamala Harris pour leur élection. « Nous avons beaucoup à faire pour relever les défis d’aujourd’hui. Travaillons ensemble !« , a déclaré le président français.

Joe Biden, élu ce soir Président des Etats-Unis avait utilisé pendant un débat face à Paul Ryan le surnom «Bibi» pour parler du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Il n’est pas le seul à le faire, d’autres hommes politiques et les médias se servent très souvent du diminutif «Bibi» pour évoquer le Premier ministre de l’Etat hébreu.

Lorsque Benjamin Netanyahou avait montré un schéma de bombe à l’ONU, le 27 septembre 2012, plusieurs médias américains avaient surnommé la bombe «Bibi’s bomb» (la bombe de «Bibi»).

Selon slate.fr : « The Atlantic cherche à comprendre pourquoi Joe Biden se permet avec «Bibi» une telle liberté, ce qu’il ne ferait pas avec un autre homme politique. Le journal avance une hypothèse:

«L’utilisation de « Bibi » par Biden rappelle depuis combien de temps Netanyahou est sur le devant de la scène internationale et de manière plus importante combien il a été omniprésent aux Etats-Unis durant cette période (…) Netanyahou est sans doute le leader politique auquel les Américains sont le plus confrontés. Ce qui signifie que les politiques américains comme les Américains moyens partagent avec Netanyahou une familiarité, et dans certains cas peuvent avoir le sentiment de le connaître intimement.»

Partager :