Partager :

Israël, leader technologique mondial post pandémie ? Un nouveau rapport provenant de « StartUpCentral » indique que «l’expertise de longue date d’Israël en matière de logiciels, de données, de capteurs et de cybersécurité constitue un excellent point de départ» pour remodeler l’avenir du travail, des soins de santé, des voyages, de l’éducation, du logement et de la fabrication.

«L’écosystème technologique d’Israël est bien placé pour aider à établir la « nouvelle normalité » et conduire son évolution. La capacité de son écosystème à s’adapter rapidement est évidente à la fois dans la génération de centaines de nouvelles startups technologiques innovantes chaque année et dans le pivotement rapide des entreprises existantes, le tout avec un œil sur les nouveaux défis du marché.

Le document cite les forces existantes d’Israël dans les domaines de l’intelligence artificielle (IA), de la réalité augmentée (RA), des technologies autonomes, du big data et de l’Internet des objets (IoT), et prédit que cinq de ses principaux secteurs – cybersécurité , santé numérique , fintech , industrie 4.0 et agro / food-tech – «sont très bien placés pour voir une augmentation de la demande dans la nouvelle ère numérique.»

Un rôle de leader technologique

Les analystes voient la crise des coronavirus comme une opportunité pour les startups israéliennes de réduire la dépendance aux capitaux étrangers, de connecter les entreprises israéliennes traditionnelles aux technologies de pointe et d’employer des populations sous-représentées – Arabes, juifs ultra-orthodoxes et personnes handicapées – dans le secteur technologique.

Ils suggèrent également que les startups israéliennes devraient commencer à mettre en place des sites bêta ou des pilotes localement avant de se développer à l’étranger.

«À l’aube de la nouvelle ère numérique post-pandémique, Israël peut transcender son statut de ‘Start-Up Nation’ et devenir le pays leader en fournissant à ses citoyens – et finalement au monde – des solutions numériques de pointe dans les domaines de la santé, de l’éducation, et le bien-être », déclarent les auteurs.

www.coolamnews.com

Partager :