Partager :

Bonjour Chers Auditeurs de RadioJ. Ce matin dans notre chronique « Israël Hightech » nous allons parler des relations France-Israël et de la coopération des deux pays en matière de lutte contre le terrorisme.

PARTIE 1. Depuis le début de la crise du COVID-19, des accords ont-ils eu lieu entre la France et Israël?

(1). Airbus Défense a signé très récemment un accord avec Israel Aerospace Industries. Il s’agit d’un accord dans le domaine de la surveillance maritime. Airbus Defence and Space est l’une des trois divisions du groupe Airbus, spécialisée dans les avions militaires, les drones, les missiles et les lanceurs spatiaux et satellites artificiels. Les Filiales de Airbus Défense sont MBDA  et ArianeGroup.

(2). De nombreuses innovations développées dans les laboratoires du Technion ont été commercialisées en France grâce à des start-up dédiées. Le T3 (Technion Technology Transfer) est l’entité qui fait le lien entre le monde scientifique (corps professoral, chercheurs, laboratoires, étudiants…) du Technion et l’écosystème entrepreneurial, pour permettre l’introduction réussie d’une innovation sur le marché. Le « T3 » collabore avec des industriels Français.

Le T3 permet l’établissement de partenariats stratégiques entre les membres du Technion et des entreprises afin de leur permettre de développer leurs projets. C’est au sein du T3 que les technologies et innovations développées dans les laboratoires du Technion sont traduites en produits, en vue de leur commercialisation.

(3). Orange France va utiliser la plate-forme IronSource (Israël) sur les smartphones Android de ses clients.

IronSource est une plate-forme de médiation publicitaire mobile, un réseau publicitaire mobile et une plate-forme d’acquisition d’utilisateurs. IronSource est l’une des 18 licornes d’Israël, et est valorisée à plus d’un milliard de dollars. Fondée en septembre 2010, elle IronSource emploit plus de 800 personnes dans 11 bureaux à travers le monde. Plus de la moitié des collaborateurs est consacrée à la R&D. Orange utilisera la solution IronSource dans ses terminaux Android destinés au marché grand public français.

PARTIE 2. Israël livre-ils des technologies anti-terroristes à la France? (Sources (1))

La réponse est positive. Mais le secret défense règne sur la collaboration entre la France et Israël.

Israël, pour lutter contre le terrorisme, s’appuie sur des capacités de renseignement numérique associant technologies de pointe et formation d’excellence. Israël collabore avec la France depuis bien longtemps de manière confidentielle. les projets ne sont pas divulgués. Seuls, une poignée de personnes connaissent l’étendue de la collaboration.

Israël utilise ses technologies de renseignement informatique pour contribuer à déjouer des attaques terroristes « majeures » commanditées par l’Etat islamique et d’autres groupes terroristes dans des « dizaines » de pays, selon les déclarations du Premier ministre israélien lors d’une conférence de sécurité à Tel Aviv. Depuis bientôt dix ans au moins Israël aide bien la France à lutter contre des attaques majeures.

Evoquant un attentat déjoué visant un vol d’Etihad Airways de Sydney à destination d’Abu Dhabi, grâce au renseignement et à la coopération avec la police australienne, le Premier Ministre israélien avait déclaré :

« Si vous multipliez cela 50 fois, cela vous donnera une idée de la contribution quIsraël a faite pour empêcher des opérations terroristes majeures, tout particulièrement de lEtat Islamique, dans des dizaines de pays et la plupart de ces attaques ont été déjouées grâce à nos activités en matière de sécurité informatique ».

Pour faire face aux menaces cyber, qui dépassent le seul cadre de la lutte contre le terrorisme, Israël a très tôt renforcé ses capacités par le biais de la création du Bureau national israélien des cyberattaques (INCB), construisant alors « un Dôme de fer numérique. ».

Le Premier ministre israélien s’appuie, pour développer la stratégie de puissance cyber d’Israël, sur cette unité d’élite créée en 1952, considérée comme l’une des plus avancées au monde en matière de renseignement technique et d’origine électromagnétique.  Au sein de cette unité de pointe, « des solutions innovantes sont développées par de jeunes Israéliens qui ont enchaîné une formation de haut niveau puis, pour les meilleurs, un service militaire au sein de lunité 8200. Alors quils nont pas encore 30 ans, des ingénieurs et des informaticiens disposent dune expérience opérationnelle et connaissent parfaitement les attentes des opérationnels.

(1) Source IsraelValley et Extraits adaptés de Simon DOUAGLIN (sd-magazine.com)

 

 

Partager :