Partager :

Les accords d’Abraham doivent encore être soumis au « Cabinet de Sécurité » pour ratification. En 2001, ce comité décisionnaire a été formellement reconnu par la loi. Il doit comprendre le Premier ministre, le ministre de la Défense, le ministre des Affaires étrangères, le ministre de la Justice, le ministre des Finances ainsi que le ministre de la Sécurité publique.

Selon i24News : « Le Parlement israélien a approuvé jeudi soir à 80 voix contre 13 le traité de paix signé avec les Emirats arabes unis le 15 septembre dernier à Washington sous l’égide de Donald Trump.

17 députés se sont abstenus de voter. Les 13 députés qui ont voté « contre » font partie de la Liste arabe unifiée. Ils considèrent qu’il n’y aura pas de paix avec les pays du Moyen-Orient sans accord avec les Palestiniens.

« Par principe, nous sommes favorables à la paix et œuvrons pour une paix véritable et permanente. Toutefois, nous estimons que l’accord avec les Émirats arabes unis aliénera de fait la paix avec les Palestiniens et perpétuera l’occupation et les colonies », a déclaré un député de la Liste arabe, Mtanes Shehadeh.

Les accords d’Abraham doivent encore être soumis au cabinet de sécurité pour ratification.

« Je salue le débat qui a eu lieu ici, je remercie tous les membres de la Knesset qui ont voté en faveur de cet accord et je veux espérer que dans un proche avenir, nous aurons d’autres occasions de conclure des accords avec les pays arabes, » a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou à l’issue du vote.

« Israël continuera d’œuvrer pour l’expansion de la paix, je suis sûr que d’autres pays seront ajoutés à cette liste avec l’aide de D. et ensemble nous réussirons, » a-t-il conclu.

L’administration américaine tente notamment de convaincre d’autres pays arabes de se rapprocher d’Israël ».

Partager :