Partager :

A. Si Israël faisait figure de bon élève face à l’épidémie de coronavirus lors de la première vague, le pays se retrouve cette fois tout en bas du classement. Selon les chiffres, Israël occupe la première place dans le monde avec à ce jour 20 562 personnes infectées par le Covid-19 pour 1 million d’habitants.

B. La cheffe de la commission de la Knesset consacrée au coronavirus, Yifat Shasha-Biton, a attaqué lundi le Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui a précédemment déclaré qu’elle était en partie responsable de la flambée des cas de Covid-19 en Israël, a rapporté le Times of Israel.

« Je rappelle au Premier ministre qu’il était celui qui a édulcoré le programme de feux de signalisation du professeur Gamzu jusqu’à ce qu’il devienne inutile », a-t-elle écrit sur Facebook, en référence au plan « Ramzor », visant à fixer des restrictions localement en fonction des niveaux d’infection, mais qui a été amoindri.

« Je suis fier d’avoir réussi à aider de nombreuses entreprises à surmonter la crise… Je suggère au Premier ministre de se ressaisir et d’arrêter de chercher à blâmer les autres », a-t-elle continué.

« Il est temps de renforcer la capacité des hôpitaux, de créer un mécanisme efficace pour couper les chaînes de transmission, et d’engager le public dans la bataille. Il est également recommandé de donner l’exemple », a ajouté Yifat Shasha-Biton.

Ces déclarations surviennent alors que Benyamin Netanyahou a résisté lundi aux appels publics visant à licencier deux de ses principaux collaborateurs, accusés d’avoir interrompu la quarantaine qui leur avait été imposée après avoir voyagé aux Etats-Unis avec le Premier ministre.

C. L’Etat hébreu dénombre 52.876 cas actifs de la maladie.

2.567 nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été recensés dimanche en Israël, portant le bilan total à 190.037 personnes infectées depuis le début de la pandémie, selon le dernier rapport du ministère de la Santé publié lundi soir.

A ce jour, 1.273 personnes sont décédées des suites du Covid-19.

L’Etat hébreu dénombre 52.876 cas actifs de la maladie, parmi lesquels 653 patients se trouvent dans un état grave et 169 personnes ont été placées sous respirateurs artificiels.

Le ministère de la Santé a également indiqué avoir réalisé 24.847 tests de dépistage dans la journée de dimanche.

Dans le même temps, face à la crise sanitaire et économique, le gouvernement a accepté lundi soir à l’unanimité la proposition du ministre des Finances, Israel Katz, de réduire de 10% les salaires des ministres, des députés et de tous les hauts fonctionnaires de la fonction publique, y compris les juges.

Par ailleurs, alors que les services de coronavirus des hôpitaux israéliens atteignent leur pleine capacité d’accueil, le ministre de la Défense, Benny Gantz, a chargé l’armée de commencer les préparatifs pour ouvrir un hôpital de campagne.

D. Tsahal a annoncé lundi dans un communiqué la création d’une nouvelle unité baptisée « Ella », qui sera en charge des enquêtes épidémiologiques dans le cadre de la lutte nationale contre la pandémie du nouveau coronavirus.

« La création de l’unité ‘Ella’ pour les enquêtes épidémiologiques vient d’être approuvée par le ministre de la Défense et le chef d’état-major de Tsahal », a déclaré un porte-parole de l’armée sur Twitter.

« 600 soldats renforceront les enquêtes de notre commandement du front intérieur », a-t-il ajouté.

« Notre combat contre la pandémie du Covid-19 continue », a conclu le porte-parole.

Cette annonce intervient alors que le ministre de la Défense, Benny Gantz, a chargé lundi l’armée de commencer les préparatifs pour ouvrir un hôpital de campagne, en raison de la saturation des services de coronavirus des hôpitaux israéliens.

À la suite d’une évaluation de la situation et des besoins avec le corps médical de Tsahal, Benny Gantz a demandé à Tsahal de « se préparer immédiatement à mettre en place un hôpital de campagne en fonction des besoins du système de santé », a-t-il été indiqué dans un communiqué du ministère de la Défense.

Partager :