Partager :

L’Autorité israélienne de l’innovation (IIA) a approuvé une enveloppe de 115 millions de dollars pour soutenir les jeunes entreprises israéliennes qui ont été touchées par la pandémie de coronavirus.

Le secteur israélien de la haute technologie souffre de problèmes budgétaires depuis un certain temps déjà, le pays étant pris dans les limbes de la confusion politique.

Calcalist a signalé que l’AII retardait le versement de 28 millions de dollars de subventions à 250 entreprises technologiques israéliennes, un chiffre qui est ensuite passé à 500, car la situation politique a entraîné le gel du budget du gouvernement et l’arrêt du budget annuel d’investissement de l’AII.

La crise provoquée par la pandémie de coronavirus a encore aggravé la situation, des centaines d’entreprises ayant été contraintes d’arrêter des projets et de licencier leurs employés.

Le budget supplémentaire approuvé la semaine dernière est un soulagement pour de nombreuses entreprises du secteur de la haute technologie en Israël.

Ce financement permettra à l’IIA de prolonger la date limite de demande de subventions accélérées jusqu’au 19 novembre 2020, permettant ainsi aux nouvelles entreprises ou à celles qui n’en ont pas eu la chance, de solliciter des fonds publics dont elles ont grand besoin.

Le programme Fast Track de l’IIA a été lancé en avril dans le but d’aider à accélérer la reprise des petites et moyennes entreprises de haute technologie touchées par la pandémie de coronavirus en contournant les procédures administratives et en recevant des subventions beaucoup plus rapidement.

« L’Autorité soutient donc les entreprises de haute technologie qui ont de bonnes chances de surmonter la crise mais qui rencontrent actuellement des difficultés pour lever des fonds ou réaliser des ventes. Nous avons considérablement élargi le mécanisme de soutien aux entreprises afin qu’elles puissent utiliser nos subventions pour maintenir leurs activités, et nous nous sommes engagés à garantir que nous achevons le processus d’évaluation et de décision dans un délai de quatre semaines », a déclaré le PDG de l’IIA, Aharon Aharon, dans un communiqué.

Outre, le fait de prolonger la date limite de dépôt des demandes, M. Aharon a noté que l’IIA a modifié ses critères pour le programme suite à une demande accrue afin de permettre à un plus grand nombre d’entreprises de soumettre leur demande.

« Les subventions du programme d’incitation aideront ces entreprises à traverser avec succès la crise actuelle et à faire partie du moteur de croissance stimulant l’économie israélienne alors qu’elle surmonte cette période difficile », a conclu M. Aharon.

http://www1.alliancefr.com

Partager :