Partager :

La décision des Emirats arabes unis de normaliser leurs relations avec Israël pourrait également pousser l’Arabie saoudite à approfondir ses liens avec l’État hébreu, alors que Riyad cherche à attirer des investissements pour financer une transformation économique ambitieuse, selon les analystes.

L’Arabie saoudite, la plus grande économie du monde arabe, est restée silencieuse concernant l’accord, tandis que les responsables locaux ont laissé entendre que Riyad ne suivrait probablement pas immédiatement les traces de son principal allié régional. (https://www.i24news.tv)

Jared Kushner, gendre du président américain Donald Trump qui est aussi l’un de ses plus proches conseillers, a déclaré vendredi dernier que « la normalisation des liens entre Israël et l’Arabie saoudite était inévitable suite à l’accord conclu jeudi entre les Emirats Arabes unis et Israël – un accord qui a été négocié par les Etats-Unis ».

Kushner a prédit que l’accord historique qui a été conclu jeudi dernier servirait de » catalyseur pour l’ouverture des liens entre Israël et les autres Etats arabes – notamment l’Arabie saoudite ».

« Je pense que nous avons d’autres pays qui s’intéressent véritablement à pouvoir faire avancer la normalisation et, avec les progrès qui seront réalisés dans ce domaine, je pense qu’il est inévitable qu’à terme, les relations entre l’Arabie saoudite se normalisent pleinement et que ces deux pays soient capables de faire ensemble de grandes choses ».

Partager :