Partager :

Presque un tiers des députés du Likoud ont signé une pétition dans le but d’évincer Micky Zohar de la présidence de la coalition. Ce dernier est considéré comme autoritaire, exerçant des pressions continues sur des députés avant certains votes. Mais la goutte qui a fait déborder le vase a été les sanctions imposées à des députés Likoud qui s’étaient absentés lors de votes ou qui avaient voté contre le gouvernement dans le cadre de la commission du Corona. Pour l’instant, douze députés sur trente-six ont signé la pétition contre Micky Zohar, et il faut la majorité du groupe, soit dix-neuf pour obtenir satisfaction.

C’est également le style de Micky Zohar qui est critiqué car il a déjà réussi à se fâcher ou avoir des échanges verbaux musclés avec plusieurs ministres ou députés du Likoud. Dernier en date, le ministre Elie Cohen qui fulmine contre l’éviction d’Yifat Sassa-Bitton de la présidence de la commission parlementaire du Corona, demandée par Micky Zohar.

Finalement, le Premier ministre a stoppé l’initiative après une discussion en tête-à-tête avec le député Chlomo Karhi, initiateur de la pétition.

Partager :