Partager :

Le ministère israélien des Transports a présenté dimanche au ministère de la Santé un plan visant à permettre la reprise du trafic aérien, et qui prévoit notamment que tous les voyageurs devront rester confinés pendant 5 jours à leur arrivée en Israël, contre 14 actuellement, a rapporté le chaîne Channel 13.

Le plan prévoit que les passagers arrivants des pays considérés comme « verts » (où la propagation du virus s’est estompée) seront soumis à un simple confinement, tandis que ceux venant de pays considérés comme « rouges » (où la propagation du virus reste importante) devront, eux, effectuer un test avant de prendre leur vol à destination d’Israël.

La ministre des Transports Miri Regev a indiqué que le plan sera présenté au Premier ministre Benyamin Netanyahou, s’il est approuvé par le ministre de la Santé Yuli Edelstein.

« L’objectif est de préparer le contexte requis (pour reprendre le trafic aérien), et tout sera soumis aux données relatives aux taux de contamination », a affirmé la ministre.

Certains responsables de la santé ont toutefois contesté le contenu du plan, estimant qu' »il n’y a pas de plan durable pour ouvrir le ciel. Ce ne sont que des propositions et le ministère de la Santé n’a rien approuvé ».

Début juillet, la compagnie aérienne israélienne El Al a accepté un plan de sauvetage du gouvernement, qui pourrait ouvrir la voie à une nationalisation de l’entreprise, suite à des pertes liées à la crise du coronavirus.

Comme d’autres sociétés de transport aérien ailleurs dans le monde, la compagnie connaît de grosses difficultés suite aux pertes financières causées par l’annulation de nombreux vols en lien avec la pandémie.

Depuis la fermeture quasi-totale du ciel israélien en mars, la compagnie a dû annuler des centaines de vols et doit rembourser des billets à des milliers de passagers.

https://www.i24news.tv

 

Partager :