Partager :

DES CHIFFRES. À Beitar Illit, 25% des tests de coronavirus effectués la semaine dernière se sont révélés positifs. A Elad, le taux est de 22%, à Beit Shemesh, 20%, dans la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak, 19%, et à Modi’in Illit, 18% des tests étaient positifs. (https://hassidout.org)

Betar Illit est une ville située en Cisjordanie, 5 kilomètres à l’ouest de la ville palestinienne de Bethléem à 10 km au sud-ouest de Jérusalem, à 0,4 kilomètre à l’est de la ligne verte à l’ouest de la barrière de séparation.

La ville a été fondée en 1985, elle a le statut de ville depuis 2001. Sa population en majorité juive ultra-orthodoxe s’élevait fin 2018 à 56 700 habitants1. Elle est la deuxième plus grande ville juive en Cisjordanie après Modiin Illit.

La ville possède 32 écoles et de nombreuses yeshivot. Betar Illit possède une grande usine de textile, plusieurs commerces se sont ouverts. D’années en années le nombre de magasins et de petit centre commerciaux ne fait qu’augmenter, néanmoins la plupart des habitants travaillent à Jérusalem ou dans les nombreuses structures éducatives locales. Une grande partie des foyers de Beitar Illit ont un ou plusieurs membres de leur famille qui étudient la Torah à plein temps dans un des nombreux kollel (structure d’étude talmudique et halahique permettant aux hommes mariés d’étudier la Torah).

Partager :