Partager :

Coronavirus: le marché noir des masques contrefaits explose en Chine. Pas en Israël, comme l’affirme une rumeur. La pratique de reventes de produits usagés a bien lieu dans certains pays. Cette situation n’a jamais eu lieu dans l’Etat Hébreu.

Selon (1) : « Conséquence inattendue de l’épidémie de coronavirus, le marché noir des masques contrefaits explose en Chine (jamais en Israël). Au total, la police chinoise a confisqué 31 millions de masques contrefaits et autres produits falsifiés, d’une valeur de 174 millions de yuans (22,7 millions d’euros), a indiqué le ministre adjoint de la sécurité publique, Du Hangwei.

Au moins 22 000 suspects ont été interpellés pour des crimes ou délits liés à l’épidémie, a-t-il souligné, ajoutant que les autorités luttaient également contre l’envolée des prix pratiqués par certains vendeurs opportunistes. « La sentence maximale est l’emprisonnement à vie », ont averti les autorités du Sichuan (sud-ouest), tout en pointant d’autres méfaits, comme la revente en secret de masques usagés ».

En Israël, cette pratique n’a jamais eu lieu.

(1) Gabriel Attal

(1) https://www.radioj.fr

Titrage IsraelValley.

Partager :