Partager :
Alors que l’Al­le­magne était en première posi­tion en matière d’im­por­ta­tion de canna­bis durant l’an­née 2019, Israël vient de la dépas­ser avec envi­ron six tonnes de canna­bis impor­tés depuis le début de 2020, rappor­tait Marijuana Busi­ness le 13 juillet.

Les chiffres d’Is­raël dépassent de loin ceux de l’Al­le­magne, qui en juin n’avait importé que trois tonnes de weed, selon les chiffres recueillis par une enquête parle­men­taire. Israël, en revanche, a importé jusqu’à main­te­nant près de six tonnes de marijuana.
Le rédac­teur en chef de Canna­bis Maga­zine, Oren Lebo­vitch, a cité plusieurs facteurs du boom de la weed en Israël.
Parmi eux, il cite les réformes juri­diques de 2019 visant à dépé­na­li­ser le canna­bis couplée à une augmen­ta­tion des pres­crip­tions médi­cales de marijuana. Les israéliens exigen un canna­bis de meilleure qualité que ce qu’Is­raël produi­sait à l’ori­gine.
De plus, pour M. Lebo­vitch, « les accords d’im­por­ta­tion en cours suggèrent qu’en­core plus de canna­bis sera importé au cours du second semestre de l’an­née ».
Israël a l’un des taux de consom­ma­tion de canna­bis par habi­tant les plus élevés au monde, une enquête récente indique ainsi que 27 % des Israé­liens ont fumé du cannabis au cours de l’an­née écou­lée.

Source Ulyces

Partager :