Partager :

Un commandant en chef de la branche militaire du Hamas, les brigades Izzadin al-Qassam, aurait fui la bande de Gaza, soupçonné de collaborer avec Israël, ont indiqué des sources palestiniennes.

L’homme, qui dirigeait l’unité des hommes-grenouilles du commando du Hamas, a fui la Bande à bord d’un bateau de Tsahal, ont déclaré les sources au site d’information palestinien Amad.

Elles ont déclaré que le haut responsable du Hamas avait emporté avec lui un ordinateur portable contenant des “informations classifiées hyper-sensibles et dangereuses” sur l’unité des hommes-grenouilles du groupe, ainsi que des sommes d’argent et des appareils d’écoute qui étaient en sa possession.

L’homme, qui n’était identifié que comme Mohammmed, était responsable des réseaux de communication du groupe dans le quartier Shajjaiyeh de la ville de Gaza et a formé des membres du Hamas aux techniques de collecte d’informations et de contre-espionnage (la preuve en nature!).

Les sources ont affirmé qu’il avait commencé à travailler avec les services de renseignement israéliens en 2009. Ses liens présumés avec Israël ont été découverts lorsqu’il a demandé à son frère de collecter pour lui une somme d’argent laissée près d’une poubelle. Le frère a été appréhendé par des membres des Brigades Izzadin al-Qassam, alors qu’il tentait de prendre l’argent, ont indiqué les sources.

Les deux incidents ont incité le Hamas à prendre une série de mesures, notamment convoquer plusieurs de ses membres pour interrogatoire et changer ses réseaux de communication et les numéros de téléphone de nombreux hauts fonctionnaires.

Les sources ont indiqué que la branche militaire du Hamas était actuellement dans une totale “hystérie sécuritaire”, en particulier après l’arrestation de dizaines de ses membresau cours des dernières semaines.

Les forces de sécurité du Hamas ont saisi près de 500 000 dollars en espèces et de nombreux appareils électroniques destinés à l’espionnage et à l’écoute.

“Les enquêtes se poursuivent secrètement alors que l’on craint que des commandants supérieurs de la branche militaire du Hamas ne soient impliqués dans le réseau d’espionnage”, ont indiqué les sources.

Des informations récentes dans un certain nombre de médias arabes indiquent que le Hamas a découvert un complot d’une cellule affiliée à l’État islamique pour mener une série d’attaques terroristes dans la bande de Gaza. La cellule se compose principalement d’anciens membres de la branche militaire du Hamas qui ont démissionné pour rejoindre le groupe affilié à l’EI et mener des attaques terroristes contre des installations et des personnalités de sécurité du Hamas.

Des sources proches du Hamas ont affirmé que certains des suspects étaient liés à Israël.

La semaine dernière, le journal affilié au Hezbollah, Al-Akhbar, a rapporté que le Hamas avait découvert un «complot dangereux des services de renseignement israéliens» visant à lancer des attaques contre des cibles du Hamas dans la bande de Gaza. Le rapport indique que le Hamas a arrêté un certain nombre de djihadistes affiliés à l’État islamique qui prévoyaient également de mener une série d’attentats-suicides dans l’enclave côtière en utilisant des ceintures explosives et des motos piégées.

Partager :