Partager :
Ravah Amokrane : « En ce qui concerne l’histoire algérienne, les nouvelles générations ignorent la réalité de cette période comprise entre 1954 et 1962. Il est utile de revenir sur certains détails importants  de l’histoire de la « guerre de libération algérienne ».
A l’ONU, ou Hocine Aït Ahmed avait réussi à inscrire la question algérienne et ouvrir un bureau pour le FLN, le sort de l’Algérie n’a pas été tranché pendant des années à cause du poids de la France au sein de cette organisation.

Malgré les pressions de la France, beaucoup de pays étrangers avaient soutenu corps et âme la cause algérienne. En plus des pays de l’Amérique latine et  des pays de l’Europe de l’Est, Israël, un pays que les Algériens veulent raser sur la carte géographique, avait soutenu la cause algérienne.  Israël avait toujours voté oui en faveur de l’Algérie.  C’est une réalité et une vérité historique. Les archives existent toujours à l’ONU.

Israël à soutenu mieux que tous les autres pays arabes la cause algérienne à l’ONU. Pourquoi vouer aujour’dhui une haine vers ce pays ?  Par contre, le pays que les Algériens adulent, pour la simple raison que c’est un pays à majorité musulmane, la Turquie, avait voté à l’ONU Non pour l’indépendance de l’Algérie.  Une autre vérité que tous les Algériens ignorant !  Pour la colonisation turque, l’Algérie officielle la considère positive voire même comme “un service rendu au peuple algérien”.

Ravah Amokrane
Source Tamurt Info

Partager :