Partager :
La maison-mère de Zara Inditex a perdu 44% de ses revenus entre le 1er février et le 30 avril 2020 (3,3 mrds€) à cause de la crise de la Covid-19 alors que 88% de ses magasins sont restés fermés à travers le monde. Zara a des vnetes très importantes en Israël. « Zara Home », a inauguré récemment une deuxième succursale en Israël, au Ayalon Mall de Ramat Gan. La succursale rejoint le premier magasin de la marque, ouvert il y a environ un an au TLV Fashion Mall de Tel Aviv ».
ZARA. MAGASINS. Selon (1) : « La marge brute est restée constante à 58,4% du chiffre d’affaires. Parallèlement, la maison-mère de Zara a vu ses ventes en ligne progresser de 50% sur le premier trimestre 2020 et de 95% sur le seul mois d’avril 2020.

Le premier trimestre 2020 se termine avec une perte nette de 175 M€ (EBIT à -200 M€). L’Espagnol Inditex va renforcer sa transformation numérique en actant une provision de 308 M€ pour l’exécution d’un nouveau plan 2020-2022. L’EBIT s’établit donc à – 508 M€ pour un résultat net de – 409 M€.

L’entreprise va investir 1 mrd€ dans le renforcement de l’activité en ligne et 1,7 mrd€ supplémentaires dans la mise à niveau de la plate-forme de magasin intégré, en déployant des solutions technologiques avancées. « cette stratégie est l’aboutissement d’un projet dans lequel l’entreprise investit régulièrement et de manière significative depuis 2012, un projet qui transformera notamment son profil. L’objectif primordial d’ici 2022 est d’accélérer la mise en œuvre complète de notre concept de magasin intégré, motivé par la notion de pouvoir offrir à nos clients un service ininterrompu, où qu’ils se trouvent, sur n’importe quel appareil et à tout moment de la journée« , commente Pablo Isla, président exécutif d’Inditex.

Le distributeur prévoit que ses ventes en ligne atteignent 25% de son chiffre d’affaires dès 2022 contre 14% en 2019. Tous ses produits de toutes ses marques (Zara, Bershka, Pull & Bear, Stradivarius, Oysho, Massimo Dutti, Uterque, Zara Home) devraient être disponibles en ligne d’ici fin 2020.

Inditex va poursuivre son plan de mise à niveau de ses magasins entamé en 2012 avec comme résultat l’extension de 1 106 unités, la rénovation de 2 556 avec les dernières technologies et l’absorption de 1 729 autres. Le distributeur espagnol compte disposer à terme d’un réseau de 6 700 à 6 900 magasins sur un total actuel de 7 412. Ceci passera par l’ouverture de 450 nouvelles unités et la fermeture de 1000 à 1200 magasins de petite taille, figurant parmi les plus anciens, et appartenant à des marques autres que Zara. Ceci n’aura aucune incidence sur les effectifs.
(1) https://www.econostrum.info
Partager :