Partager :

Bonjour chers Auditeurs de Radio J. Ce matin « Amazon Technologies », Cern, Zohar Zisapel… Henri Cukierman, Président de la CCFI à Paris : « Comment expliquer les points forts d’Israël alors que son environnement géostratégique lui impose un budget militaire élevé et que ses ressources gazières récemment découvertes commencent à peine à être exploitées ?

Son surnom lui va comme un gant : dans la Start-up Nation, la R & D représente 5 % du PIB, à comparer à environ 2 % pour l’UE ; on trouve en Israël la plus forte densité au monde de start-up, d’ingénieurs et de chercheurs par rapport à sa population. Et Israël est en excellente position sur le Nasdaq, derrière les États-Unis et la Chine. Shimon Peres disait qu’Israël veut devenir le laboratoire du monde ».

A. PAUME DE LA MAIN. Le Groupe Américain « Amazon Technologies » en partenariat avec des chercheurs israéliens a déposé il y a six mois une demande auprès du bureau américain des brevets autour d’un système de scanner sans contact, qui permettrait aux consommateurs d’être identifiés, et donc de payer leurs achats, au travers des caractéristiques biométriques de la paume de leur main. Elles « seraient associées au compte Amazon du client » afin que « son compte soit débité de cet article » en cas d’achat.

Selon le document, ce brevet émane de responsables d’Amazon Technologies travaillant aux Etats-Unis et en Israël. Le dossier, accompagné de graphiques, indique que les individus seraient identifiés par les caractéristiques externes de leur main, comme les lignes et les plis, mais également de la structure anatomique interne, composée des réseaux veineux, des os et des tissus.

B. RECONNAISSANCE FACIALE. Amazon Technologies a un immense intérêt  pour les technologies israéliennes, surtout les technologies de reconnaissances faciales. Mais un problème se pose. Des associations de lutte contre les inégalités raciales exhortent depuis des semaines Amazon de cesser toute collaboration technologique avec la police américaine, alors que les manifestations continuent aux Etats-Unis contre les violences policières et le racisme.
C’est un secret pour personne qu’Amazon fait de la veille technologique très active en Israël. Amazon s’intéresse beaucoup au secteur de la reconnaissance faciale. De là à penser que le groupe américain va mettre un frein à son intérêt à la reconnaissance faciale, c’est tout à fait possible.
ANYVISION. Le secteur de la reconnaissance faciale israélienne est bien présent aux Etats-Unis. En France les israéliens tentent aussi leur chance. Un simple rappel : « A l’occasion du 135e carnaval de Nice, la ville a testé durant deux jours dans un périmètre restreint délimité par six caméras le système de reconnaissance faciale israélien mis en place sur la voie publique . Ce test a été fait sur la base du volontariat, avec un millier de «cobayes» ayant accepté d’être identifiés par le logiciel, développé par la startup israélienne AnyVision placée pour devenir leader mondial du secteur ».

C. ISRAËL A GENEVE AU CERN. La première forme officielle d’association d’Israël avec le CERN remonte à 1991. CERN = L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire. Le statut d’État membre du CERN a été accordé à Israël et fait suite à la décision prise par le Conseil en 2010 d’élargir l’adhésion au CERN. Israël est devenu le premier État membre associé du CERN en 2011. Une équipe de 50 scientifiques israéliens travaillent à temps plein au CERN , l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, qui exploite le Grand collisionneur de hadrons en Suisse. Israël a obtenu le statut d’observateur en 1991 avant de devenir membre à part entière en 2014. Une délégation israélienne dirigée par le président Shimon Peres avait visité l’accélérateur de particules en 2011.

L’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, aussi appelée laboratoire européen pour la physique des particules et couramment désignée sous l’acronyme CERN ou Cern, est le plus grand centre de physique des particules du monde.

Il se situe à quelques kilomètres de Genève, en Suisse, à cheval sur la frontière franco-suisse, sur les communes de Meyrin, Prévessin-Moëns et Saint-Genis-Pouilly. Les anneaux des accélérateurs s’étendent notamment sous les communes françaises de Saint-Genis-Pouilly et Ferney-Voltaire (département de l’Ain).

Le CERN a une place importante dans le développement de certaines technologies informatiques. La plus connue est certainement le World Wide Web (à travers le développement du protocole HTTP et du langage HTML), qui est issue du projet ENQUIRE du début des années 1980, développé par Tim Berners-Lee et Robert Cailliau.

D. ZOHAR ZISAPEL. Selon une étude menée par le professeur Shmuel Ellis, de l’université de Tel Aviv, le Groupe RAD, fondé en 1981 par les frères Yehuda et Zohar Zisapel, a été le « terrain le plus fertile » pour créer des entrepreneurs israéliens, ayant produit 56 « entrepreneurs en série » ayant créé plus d’une société chacun. Les « diplômés » du Groupe RAD sont responsables de la mise en place de 111 initiatives significatives de haute technologie.

Les deux frères zisapel ont étudié le génie électrique au Technion – Israel Institute of Technology . Yehuda a commencé sa carrière dans les années 1960 travaillant pour Motorola Israël , mais en 1973 a décidé de lancer sa propre importation d’affaires et la distribution de réseau informatique équipement, une société appelée Bitcom.

Le premier produit avec succès de RAD est une miniature (par rapport aux normes des années 1980) de modem . En 1985, les revenus annuels de la SAR a atteint 5,5 millions de dollars USD. RAD Data Communications est la plus importante société du groupe RAD.

Au cours des années 1990 , le Groupe RAD a participé à l’ établissement de 12 différentes entreprises technologiques. Certaines sont devenues des sociétés cotées en bourse sur le NASDAQ et certains ont ensuite été vendus à d’ autres entreprises. Le groupe a généralement une approche similaire pour le démarrage de nouvelles entreprises: une idée d’entreprise d’un entrepreneur (un employé de l’ entreprise existante ou un étranger) ou des formes de l’ équipe de gestion de l’entreprise à partir d’un démarrage . Le financement initial est fourni par la société ainsi que d’autres fonds de capital-risque. Ainsi , les compagnies telles que: RADCOM a été créé en 1990 et a reçu des fonds de Star Venture et Pitango Venture Capital fonds. et Radvision en 1992, qui a été fondée par Ami Amir et Eli Doron et a reçu un financement externe de Evergreen et Clal fonds de capital-risque, ainsi que de Siemens .

E. MULTINATIONALES. Beaucoup de sociétés de technologie internationales disposent de secteurs de Recherche et développement en Israël, comme Intel, IBM, Google, Facebook, Hewlett-Packard, Philips, Cisco Systems, Oracle, SAP, BMC Software, Microsoft, Motorola et CA Technologies. Intel a développé son processeur Core Duo multi-cœur dans son centre de développement d’Israël situé à la Merkaz Ta’asiya ve’Meida à Haïfa.

Partager :