Partager :

Une trentaine d’enfants d’une école maternelle pour migrants dans le sud de Tel Aviv ainsi que trois membres du personnel ont été mis en quarantaine jeudi après qu’un enfant s’est avéré infecté. Ces derniers jours, des enfants de plusieurs écoles et établissements préscolaires du centre d’Israël ont été placés en quarantaine après que des infections ont été diagnostiquées chez des élèves.

41 membres du personnel médical du centre Hille Yaffe de Hadera sont également entrés en quarantaine après la contamination de deux infirmières.

Les médias israéliens ont rapporté que les responsables de la santé examinaient les informations selon lesquelles le nombre important d’infections ces derniers jours provenaient des travailleurs migrants et des réfugiés.

Un fonctionnaire a indiqué à la Douzième chaîne qu’il y avait un risque que les migrants présentent des taux d’infection plus élevés, car ils vivent souvent dans des conditions de surpeuplement plus importantes que la population générale.

Sharon Tel, directrice de l’ONG Elifelet pour les enfants réfugiés, s’est montrée dubitative, expliquant à Kan que les migrants étaient généralement très respectueux des directives du ministère de la Santé, qu’ils se tenaient à distance les uns des autres et portaient des masques.

La tendance à la baisse des cas diagnostiqués au cours des semaines passées semble être menacée ces derniers jours par de nouvelles flambées dans les écoles.

18 élèves et membres du personnel d’un lycée de Jérusalem ont été testés positifs au coronavirus lors d’un dépistage massif effectué jeudi après que trois lycéens se sont avérés infectés.

Des cas dans des établissements scolaires à Bat Yam, Or Yehuda, Rehovot et ailleurs ont contraint de nombreux autres à se placer en quarantaine.

Malgré la hausse du nombre de cas, le gouvernement a annoncé jeudi que les établissements d’enseignement supérieur et les mouvements de jeunesse seraient autorisés à opérer à partir de dimanche, sous réserve des restrictions du ministère de la Santé.

Source s: Times of Israel ( Copyrights).

Partager :