Partager :

Emission spéciale sur Radio J (94.8FM), le lundi à 7h05 : « Santé et Coronavirus ».

1. IAI. Israel Aerospace Industries tente d’éliminer le coronavirus par la lumière UV. La plus grande firme de défense israélienne développe un système pour tuer plus rapidement les virus et les bactéries sur les surfaces ; le prototype est en test dans un hôpital. L’entreprise, qui fabrique entre autres des systèmes aériens sans pilote, des radars et des satellites de communication, a mis ses laboratoires et ses ingénieurs – qui travaillent généralement sur des systèmes de défense – au service de la recherche contre la pandémie.

2. L’Autorité israélienne de l’Innovation a indiqué qu’elle allait débloquer en urgence 130 millions d’euros pour les start-ups de petite et moyenne taille qui ont été affectées par l’épidémie de coronavirus.

L’autorité investira ces subventions en association avec des sociétés spécialisées dans les investissements à risques et d’autres investisseurs. L’objectif est de soutenir des startups avec un fort potentiel à long terme, mais qui sont limitées en termes de fonds et qui ont besoin d’une aide immédiate, a indiqué l’autorité.

3. Le financement des jeunes pousses est entravé par la crise du coronavirus. Après un arrêt net, les investisseurs en capital-risque reprennent lentement leur activité, en faisant preuve de davantage de frilosité.

4. Les exportations israéliennes vers la France en hausse de 7,5 % en 2019. Israël est le second fournisseur de la France parmi les pays du Moyen-Orient, derrière l’Iran.

Parmi les principaux biens importés d’Israël par la France, on trouve des équipements mécaniques, de matériel électrique, électronique et informatique, des produits chimiques, parfums et cosmétique et des produits agricoles.

5. L’Autorité Israélienne de l’Innovation annonce le lancement d’un appel à propositions pour sélectionner une entreprise qui mettra en place un laboratoire d’innovation en santé numérique (biologie computationnelle), en mettant l’accent sur les solutions biotechnologiques, pour faire face aux défis mondiaux dans ce domaine.

L’objectif du laboratoire est de tirer parti de l’excellence scientifique de longue date en biologie computationnelle, des sources d’information médicales et génomiques uniques, des technologies de l’information de pointe, de l’intelligence computationnelle et artificielle et du système de santé avancé en Israël.

6. Le Maccabi Healthcare Service, la principale organisation de santé israélienne avec 2,4 millions de membres, a annoncé le déploiement d’un nouvel algorithme alimenté par l’IA qui identifie les individus estimés être les plus à risque de complications graves de la COVID-19 en raison de conditions préexistantes et d’autres facteurs de santé. Le nouvel algorithme a déjà identifié les 2 % de patients les plus à risque (environ 40 000 personnes), suite à l’analyse des dossiers médicaux électroniques anonymisés de tous les patients du Maccabi.

L’algorithme a été développé par Medial EarlySign et l’Institut de recherche et d’innovation Kahn-Sagol-Maccabi. Medial EarlySign est un leader technologique dans le domaine des solutions basées sur l’apprentissage automatique qui aident à la détection précoce et à la prévention des maladies à forte incidence.

7. Le département de Recherche et Développement au ministère de la Défense et la compagnie Elbit Systems Ltd sont en train de créer des chaînes de production rapide d’appareils d’assistance respiratoires pour les malades qui ne sont pas qualifiés de graves. La production sera basée sur une technologie inédite développée par la start-up israélienne Medical LifeCan Ltd et produira des milliers d’unités. Trois sites de production ont déjà été aménagés en une semaine et commenceront à fonctionner dans les prochaines jours.

8. L’hôpital israélien Sheba à Tel Hashomer et le National Institute of Health (NIH), l’agence de recherche médicale des Etats-Unis, vont unir leur forces pour mener des recherches cliniques et scientifiques appliquées afin de trouver des traitements permettant de combattre l’épidémie de coronavirus.

Dans le cadre de leur partenariat, l’hôpital Sheba, basé à Ramat Gan, fournira au Centre de recherche sur les vaccins du NIH des prélèvements sanguins, du plasma et le virus Covid-19 des patients infectés en Israël.

Partager :