Partager :

A.123. Israël enregistre ce mardi soir 123 décès des suites du coronavirus, ainsi que 12.046 cas de contamination, selon le dernier rapport du ministère de la Santé. 175 patients se trouvent dans un état grave, et 133 personnes sont sous assistance respiratoire. 9.385 personnes présentent des symptômes légers, tandis que 177 patients sont dans un état modéré. Enfin, 2.195 personnes sont aujourd’hui considérées comme guéries. Dans la même journée, un bébé âgé de huit jours a été testé positif au Covid-19, faisant de lui le plus jeune patient contaminé en Israël. L’enfant, originaire de la ville de Beit Shemesh, a été admis à l’hôpital Wolfson de Holon avec une forte fièvre. Sa mère, qui ne présente aucun symptôme, a également été testée et attend ses résultats, a déclaré l’hôpital.

B. POSITIFS.Environ 150 des 611 infections d’origine européenne ont été contactées en France. Quelque 40% des Israéliens testés positifs au Covid-19 après leur retour de l’étranger ont contracté la maladie aux États-Unis, a rapporté mardi le ministère de la Santé. Dans l’ensemble, Israël a 573 cas « importés » en provenance du continent nord-américain, et 99% d’entre eux ont été infectés aux États-Unis. L’Europe représente également une part importante des cas « importés », avec 43% des patients rentrés de l’étranger qui ont contracté la maladie. Environ 150 des 611 infections d’origine européenne proviennent de personnes étant revenues de France.Une mesure d’urgence permettant au gouvernement israélien d’obliger toute personne arrivant de l’étranger à se placer en quarantaine a été votée dimanche matin. A leur arrivée, ces personnes devront obligatoirement s’isoler dans les hôtels prévus à cet effet, pour une période de 14 jours.

C. MAROC. Plus de 1.800 cas de contamination ont été déclarés officiellement au Maroc. La petite communauté juive du Maroc est particulièrement endeuillée par l’épidémie du nouveau coronavirus, avec 12 décès consécutifs à la célébration d’un mariage et d’une fête religieuse en mars, soit 10% du total des morts dus à la maladie officiellement enregistrés dans le royaume.

Durant la première quinzaine de mars, quelques jours avant la déclaration de l’état d’urgence sanitaire et le confinement obligatoire, des membres de la communauté « se sont retrouvés à un mariage à Agadir (sud-ouest), avec des invités venus de l’étranger », dit Serge Berdugo, secrétaire général du Conseil de la communauté israélite du Maroc (CCIM).    « Quelques jours après ils se sont retrouvés à la fête de Pourim à Casablanca (ouest), et ça a été un drame », a-t-il confié tout en précisant que « plusieurs dizaines de personnes contaminées sont en voie de guérison ».

D. OMS.

Les Etats-Unis veulent « changer radicalement » le fonctionnement de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), dont ils critiquent vivement la gestion de la pandémie de Covid-19, a déclaré mardi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. L’OMS « n’a pas fait ce qu’il fallait au début », a-t-il affirmé. « Nous devons nous assurer que l’argent que nous dépensons – les dollars des contribuables américains – est utilisé à bon escient et pour la mission prévue », a expliqué Mike Pompeo. « Par le passé, l’OMS a fait du bon boulot. Malheureusement, cette fois, elle n’a pas fait de son mieux, et nous devons faire en sorte de faire pression pour changer radicalement cela », a-t-il ajouté.

Il a évoqué, sans plus de précisions, « une décision différente pour contribuer à ce que ces missions importantes de santé mondiale soient effectivement remplies ».Le secrétaire d’Etat américain a par ailleurs réitéré les accusations contre Pékin, qui a selon Washington tardé à communiquer au reste du monde la gravité réelle de l’épidémie. Mais, interrogé sur la volonté de certains élus de « punir » la Chine, il n’a pas affiché clairement ses intentions.

Source : i24News

Partager :