Partager :
EDITORIAL. Le coronavirus, nommé «Covid-19» par l’OMS, parti de la ville chinoise de Wuhan, continue de se répandre inégalement d’un continent à l’autre. Il touche désormais 81 pays et territoires. Plus de 70 000 Israéliens sont désormais en auto-quarantaine. Selon le Times of Israel : « Les États-Unis n’ont pas été inclus dans la liste des pays dont les ressortissants sont interdits d’entrée, et dont les ressortissants israéliens qui en reviennent, doivent se confiner. Pourtant, le virus se propage sur le territoire américain et a fait au moins 11 morts, plus qu’en France par exemple. La Californie a déclaré l’état d’urgence mercredi face à la situation ».
Les juifs et non juifs de France, privés d’Israël, restent, pour leur très grande majorité, à la maison. Interdits d’Israël (les conditions qui évitent d’être refoulés à l’arrivée à l’aéroport Ben Gourion ne sont toujours pas limpides). Cette situation est liée à une véritable panique-balagan du Ministère de la santé israélien dirigé par des personnes qui n’ont presque rien anticipé. Le ministère de la Santé a été sous le feu des critiques à la suite de l’instauration de ces mesures extrêmes, certains affirmant que les autorités paniquaient inutilement et nuisaient économiquement et diplomatiquement au pays. 
Bibi Netanyahou est entré en scène hier soir. Il avait été occupé par des dossiers différents (sécurité, procès, élections…). Le coronavirus ne faisait pas vraiment partie des hautes priorités. Hier le Premier Ministre a fait finalement des annonces pour bloquer l’entrée de la très grande partie des étrangers en Israël (sous certaines conditions). La mise en application de cette application est très difficile et assez catastrophique.
Le système de « quarantaine » mis en place est quasi-impossible à se mettre en place en quelques heures (contrôle de milliers de personnes qui restent chez eux est impossible à mettre en oeuvre). (DR)

LE JOURNAL LES ECHOS. Par Catherine DUPEYRON. « Israël prend des mesures drastiques pour se protéger du coronavirus. Mercredi, le gouvernement a annoncé que ses citoyens et ses résidents en provenance de cinq pays européens – la France, l’Espagne, la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche – seraient systématiquement mis en quarantaine. Une mesure qui avait déjà été mise en oeuvre pour l’Italie. Quant aux étrangers arrivant de ces mêmes pays, ils seront tous simplement refoulés. La mesure sera effective à compter de vendredi à 8 heures du matin. Par ailleurs, le gouvernement déconseille aux Israéliens de voyager si cela n’est pas indispensable.

Pour le moment, il n’y a que 15 cas connus de personnes touchées par le coronavirus, dont 12 revenues de l’étranger, et aucun mort n’est à déplorer. Les malades du coronavirus hospitalisés sont tous soignés à l’Hôpital Sheba, dans le centre du pays. Cet établissement a mis en place un système de télémédecine permettant de limiter au maximum les contacts avec le personnel soignant. Quelque 50.000 personnes seraient déjà mises en quarantaine, un nombre élevé pour un pays de 9 millions d’habitants. Les mises en quarantaines à domicile sont contrôlées par la police ».

LE PLUS. http://koide9enisrael.blogspot.com : « Près de 95.000 cas de nouveau Coronavirus, dont 3245 décès, ont été recensés ce mercredi 4 mars à travers le monde. Les principaux pays touchés restent la Chine, la Corée du Sud et l’Italie. De son côté, Israël interdit son territoire aux Français et autres Européens non résidents.

■ Israël interdit son territoire aux Français et autres Européens non résidents

Les autorités israéliennes avaient annoncé dans un premier temps ce mercredi après-midi l’imposition d’une quarantaine aux voyageurs venant de France, d’Allemagne, d’Espagne, d’Autriche et de Suisse.  Mais se posait la question de l’endroit où les non-Israéliens parmi ces voyageurs pourraient effectuer cette quarantaine. Finalement, les autorités israéliennes ont décidé d’interdire l’entrée du territoire aux ressortissants de ces pays « sauf s’ils prouvent qu’ils ont un lieu pour se mettre en quarantaine », a indiqué le ministère israélien de la Santé, alors que 15 cas d’infection au nouveau coronavirus ont été recensés dans le pays.  Les Israéliens revenant de ces mêmes pays doivent également passer par une période de quarantaine.  L’accès au pays avait déjà été interdit aux Italiens et aux ressortissants de plusieurs pays asiatiques, dont le Japon, la Corée du Sud et la Chine. Les autorités israéliennes ont aussi interdit les rassemblements de plus de 5 000 personnes. Plusieurs carnavals prévus la semaine prochaine pour la fête juive de Pourim ont été annulés. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu conseille aussi à ses concitoyens de ne plus se serrer la main. Alors que la France est devenue un des pays où le coronavirus se propage le plus, Israël a pris les devants, en interdisant aux citoyens Français de rentrer sur le territoire. Transavia maintient son plan de vol pour le jeudi 5 mars 2020, mais propose de reporter son vol jusqu’au 24 octobre 2020. (Source I24News + Yahoo News + TourmaG)

LE JOURNAL LE MONDE. « Afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus, les autorités israéliennes ont annoncé, mercredi 4 mars, l’interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens d’entrer sur leur territoire, à moins qu’ils disposent d’un lieu permanent de résidence en Israël. « Les ressortissants de ces pays ne pourront pas pénétrer sur le territoire israélien sauf s’ils prouvent qu’ils ont un lieu pour se mettre en quarantaine », a indiqué le ministère de la santé israélien dans un communiqué, citant la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Autriche et la Suisse parmi ces pays.

Des restrictions avaient déjà été imposées à l’Italie, plus important foyer de l’épidémie en Europe, et à de nombreux pays asiatiques, poussant les autorités israéliennes à renvoyer chez eux de nombreux voyageurs à leur arrivée à l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv et à annuler des liaisons aériennes.

« Agir au maximum »

Les Israéliens revenant de France et d’autres pays européens pourront rentrer en Israël mais devront rester en isolement, chez eux, pendant quatorze jours, ont précisé les autorités, qui ont recensé jusqu’à présent quinze cas d’infection au nouveau coronavirus sur le territoire.

« Nous sommes dans une meilleure situation que d’autres pays car, depuis le début, j’ai donné des instructions pour agir au maximum et pas au minimum. Nous avons pris des mesures strictes, très strictes, pour ralentir la propagation de la maladie en Israël », a dit le premier ministre Benyamin Nétanyahou. « Contrairement à d’autres pays, nous avons aussi opté pour une politique d’isolement et de tests approfondis », a-t-il ajouté lors de sa première conférence de presse depuis la victoire de son parti, le Likoud, aux élections législatives de lundi.

Avec l’Italie et l’Allemagne, la France est l’un des principaux foyers du nouveau coronavirus en Europe. Environ 150 000 Français sont établis en Israël, dont une grande partie ont la double nationalité. Les autorités israéliennes avaient déjà exhorté leurs ressortissants à éviter tout déplacement à l’étranger afin d’éviter la contamination au coronavirus.

LE PLUS. Selon https://www.huffingtonpost.fr

« Les autorités israéliennes ont annoncé ce mercredi 4 mars l’interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens d’entrer sur leur territoire, à moins qu’ils disposent d’un lieu permanent de résidence en Israël, afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus.

“Les ressortissants de ces pays ne pourront pas pénétrer sur le territoire israélien sauf s’ils prouvent qu’ils ont un lieu pour se mettre en quarantaine”, a indiqué le ministère israélien de la Santé dans un communiqué, citant la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Autriche et la Suisse parmi ces pays.

Des restrictions avaient déjà été imposées à l’Italie, plus important foyer de l’épidémie en Europe, et à de nombreux pays asiatiques, poussant les autorités israéliennes à renvoyer chez eux de nombreux voyageurs à leur arrivée à l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv et à annuler des liaisons aériennes.

Quarantaine pour les Israéliens revenant de France

Les Israéliens revenant de France et d’autres pays européens pourront rentrer en Israël mais devront rester en isolement, chez eux, pendant 14 jours, ont précisé les autorités qui ont recensé jusqu’à présent 15 cas d’infection au nouveau coronavirus sur leur territoire.

“Nous sommes dans une meilleure situation que d’autres pays car depuis le début j’ai donné des instructions pour agir au maximum et pas au minimum. Nous avons pris des mesures strictes, très strictes, pour ralentir la propagation de la maladie en Israël”, a dit le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

“Contrairement à d’autres pays, nous avons aussi opté pour une politique d’isolement et de tests approfondis”, a ajouté le Premier ministre dans sa première conférence de presse depuis la victoire de son parti, le Likoud, aux élections législatives de lundi.

Éviter tout déplacement à l’étranger

Avec l’Italie et l’Allemagne, la France est l’un des principaux foyers du nouveau coronavirus en Europe. Environ 150.000 Français sont établis en Israël, dont une grande partie ont la double nationalité.

Les autorités israéliennes avaient déjà exhorté leurs ressortissants à éviter tout déplacement à l’étranger afin d’éviter la contamination au coronavirus.

“Nous suivons ce qui se passe aux Etats-Unis”, a indiqué mercredi Moshé Bar Siman Tov, directeur du ministère de la Santé, soulignant que l’étendue de l’épidémie n’était pas encore connue dans ce pays, grand allié de l’Etat hébreu.

Partager :