Partager :

Plusieurs Israéliens doivent s’exprimer lors d’une conférence prévue à la mi-avril à Bahreïn (2), une initiative condamnée dimanche par le Parlement de ce pays arabe du Golfe. Au moins trois orateurs israéliens, dont Anya Eldan, vice-présidente de l’Autorité israélienne pour l’innovation, doivent prendre la parole au Global Entrepreneurship Congress à Manama (1), selon le site web de ce forum économique international.
Les membres du Parlement de Bahreïn ont déclaré dimanche qu’ils condamnaient la décision d’accueillir des orateurs israéliens dans le royaume qui, comme la plupart des Etats arabes, ne reconnaît pas Israël. (https://fr.timesofisrael.com/des-israeliens-doivent-sexprimer-lors-dune-conference-a-bahrein/)
(1) Manama, la capitale moderne du pays insulaire de Bahreïn, dans le golfe Persique, est au centre des principales routes commerciales depuis l’antiquité. Son célèbre musée national de Bahreïn présente des objets de l’ancienne civilisation de Dilmun qui a prospéré dans la région pendant des millénaires. Le souk florissant de Bab el-Bahrain propose de nombreux produits, allant d’étoffes tissées à la main et d’épices colorées à des perles.
(2) Composé d’une trentaine d’îles du golfe Persique, Bahreïn est une étape importante sur les routes commerciales, et ce depuis l’Antiquité. Sa capitale moderne, Manama, abrite le célèbre musée national de Bahreïn, où sont exposés les vestiges de l’ancienne civilisation de Dilmun, qui a prospéré dans la région pendant des millénaires. Le bazar florissant de Bab al-Bahreïn propose tout un tas de marchandises, allant des tissus colorés artisanaux et épices aux perles.

Partager :