Partager :
Créé en 2015, l’incubateur foodtech The Kitchen voit le jour dans le cadre du programme d’innovation israélien.  Rattaché au Groupe Strauss, The Kitchen est la seule pépinière d’entreprises spécialisée dans les technologies alimentaires en Israël à ce jour.
The Kitchen entend relever le défi de l’alimentaire mondial avec des technologies innovantes dans les domaines de la chaîne d’approvisionnement durable, la transformation des aliments, les capteurs pour la sécurité et la qualité des aliments, la durée de conservation et le gaspillage des denrées ou encore l’emballage intelligent et les ingrédients et produits avec des profils nutritionnels améliorés. (ICT Journal)
Un incubateur d’entreprises ou un accélérateur de startup est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprise. L’incubateur peut apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.
À la différence d’une pépinière d’entreprises ou d’un hôtel d’entreprises, un incubateur s’adresse à des sociétés très jeunes ou encore en création, et leur propose un ensemble de services adaptés. Les incubateurs peuvent se différencier entre eux par les services qu’ils proposent, leur caractère lucratif ou non, ou encore le type de projets qu’ils ciblent.
Les principales différences entre les incubateurs d’entreprises et les accélérateurs sont :

  1. Les accélérateurs de startup acceptent au compte-gouttes les jeunes entreprises. Par exemple, des accélérateurs américains comme Y Combinator et TechStars acceptent entre 1 % et 3 %.
  2. Un capital d’amorçage se fait en échange d’une part de capital.
  3. On se concentre sur de petites équipes de développeurs et non sur les fondateurs. On considère irréaliste qu’une seule personne réalise toutes les tâches d’une startup.
  4. Les startups peuvent quitter rapidement le lieu de l’accélérateur. On leur fixe des échéances sur trois mois avec des objectifs sur des résultats concrets. Ils reçoivent des conseils, de la formation et du mentorat intensif. Le programme se termine lors du démo day quand la startup se présente devant les futurs investisseurs.
  5. Les startups travaillent en collaboration avec d’autres startup non concurrentes dans leur secteur d’activités.

Les entrepreneurs profitent du mentorat et du réseau d’entrepreneurs auquel ils sont intégrés. La reconnaissance d’être choisi par un accélérateur célèbre facilite leur développement rapide. La rentabilité s’appuie sur un rendement sur investissement et non sur un simple loyer ou honoraires pour services.

Partager :