Partager :

Depuis le 5 novembre, des Mirage 2000D de l’armée de l’Air (3e Escadre de chasse de Nancy) participent à l’édition 2017 de Blue Flag, qui est plus grand exercice aérien international organisé par Israël, depuis la base d’Ouvda, dans le Néguev.
Selon opex360.com « Cette année, 7 pays participent à ces manoeuvres, organisées tous les deux ans depuis 2013. Outre la France, l’Allemagne a envoyé des Eurofighter tandis que l’Italie a mobilisé des Panavia Tornado. Des F-16 américains, grecs et polonais sont également présents. L’Inde, dont c’est la première participation, a déployé un avion de transport C-130J Hercules.
D’après Tsahal, Blue Flag mobilise un escadron « d’agresseurs » (le « Flying Dragon ») doté de F-16. Des F-15, des avions de guerre électronique, des hélicoptères et des drones sont aussi concernés. « L’objectif de l’exercice ‘Blue Flag’ est de simuler des scénarios de combat extrêmes et des vols en coalition aussi réalistes que possible », explique la force aérienne israélienne (IAF).
Durant la première semaine, les équipages vont s’acclimater à la base d’Ouvda et apprendre à mieux se connaître avec des échanges sur leurs expériences respectives. Ils entreront dans le vif du sujet pendant le seconde et dernière semaine de cet exercice, qui se concentrera sur les menaces sol-air (systèmes de défense aérienne, MANADS, etc) et air-air (avec les F-16 de l’escadron « agresseur »).
« C’est une étape importante dans notre relation avec les forces aériennes internationales, dont certaines arrivent en Israël pour s’entraîner pour la première fois. Cet exercice nous permettra également de continuer à coopérer avec ces forces à l’avenir », a commenté le lieutenant-colonel Nadav, le commandant du 133e escadron de l’IAF, équipé de F-15.
« Avec cet exercice, l’IAF a deux objectifs principaux : améliorer l’état de préparation opérationnelle de toutes les forces aériennes impliquées et créer un terrain fertile pour l’apprentissage mutuel », a expliqué le lieutenant-colonel Guy, chef de la section de formation de la force aérienne israélienne ».

Partager :