Partager :

Tel-Aviv (Yoram Dreyfus). Hasard heureux pour l’Etat juif ? C’est un fait difficile à contester. Les 3 femmes qui sont classées dans le Top Mondial des « femmes les plus puissantes du monde » sont pro-Israël et ne se cachent pas pour soutenir l’Etat hébreu. A commencer par Angela Merkel qui a toujours manifesté à l’égard d’Israël un regard bienveillant, surtout dans le domaine d’approvisionnement du pays en matériels militaires très sophistiqués.

Selon Les Echos du 1er Novembre 2017 : »Angela Merkel reste la femme la plus puissante du monde selon Forbes ». La chancelière allemande occupe la première place du classement annuel réalisé par le magazine américain, devant Theresa May (qui manifeste publique un regard positif sur Israël) et Melinda Gates (nombreuses donations en Israël). C’est un record.

Pour la onzième fois en douze ans, la chancelière allemande Angela Merkel,  au mois de septembre, a été nommée femme la plus puissante du monde par le classement annuel du magazine américain Forbes, dont l’édition 2017 . En seconde position on retrouve une autre cheffe d’Etat, la première ministre britannique Theresa May, qui se retrouve en première ligne ».
 Chaque année, le magazine Forbes publie le classement des 100 femmes les plus puissantes du monde.Commencé en 2004, ce classement est sous la responsabilité de l’éditrice Elizabeth MacDonald et de l’équipe de rédaction de Chana R. Schoeneberg. Il est essentiellement basé sur l’impact politique et économique qu’ont ces personnalités féminines dans les médias aux États-Unis durant l’année en cours. C’est pourquoi 58 des 100 femmes considérées comme les plus puissantes du monde sont de nationalité américaine.

Partager :