Partager :

Tous les ans des israéliens éligibles à la green card et ayant éventuellement un deuxième passeport (1) obtiennent des Cartes Vertes par loterie pour pénétrer aux Etats-Unis. Ceci pourrait changer. Selon Les Echos : « Le président veut mettre fin au programme annuel de tirage au sort de cartes vertes, par lequel l’auteur de l’attaque qui a fait huit morts à New York mardi, serait entré aux Etats-Unis en 2010.

Au lendemain de, faisant huit morts et onze blessés, Donald Trump s’en est pris aux démocrates. Et en particulier à leur chef de file au Sénat, Charles Schumer.  « Le terroriste est entré dans le pays via ce qu’on appelle la loterie des visas pour la diversité, une merveille signée Chuck Schumer. Je veux un programme au mérite  », a-t-il commenté dans un tweet matinal ».

La carte de résident permanent aux États-Unis plus connue sous le nom de green card (carte verte) est un document d’identification émis par le service de citoyenneté et d’immigration américain (USCIS). Il permet aux citoyens non-américains de s’installer et de travailler légalement aux États-Unis sans besoin de visa. Les droits et devoirs des porteurs de la carte sont en tous points identiques à ceux d’un citoyen américain à l’exception du droit de vote et de servir comme juré ; le titulaire a cependant l’obligation d’avoir toujours sur soi la carte en cas de contrôle de la régularité de son séjour.
La carte verte donne à son détenteur le droit de résider de manière permanente sur le sol et d’y exercer une activité professionnelle le temps de sa validité. La loi américaine considère que les citoyens américains ont plus de droits que les résidents permanents et obligent ces derniers à avoir leur carte verte disponible à tout moment, afin de pouvoir la montrer à un agent de l’immigration le cas échéant, alors que les citoyens ne sont pas tenus par la loi d’avoir des papiers d’identité.
Les cartes vertes étaient délivrées par l’Immigration and Naturalization Service (en) (INS) qui fait maintenant partie du Département de la sécurité intérieure et s’appelle désormais United States Citizenship and Immigration Services (en) (USCIS).
(1) Chaque année, dans le cadre de son programme diversity immigrant visa program (programme pour maintenir une certaine diversité parmi la population d’immigrés aux États-Unis), le gouvernement américain organise une loterie gratuite permettant à environ 50 000 étrangers de recevoir le fameux sésame. Cette loterie a lieu entre le mois d’octobre et le mois de novembre de chaque année.
L’inscription est gratuite et nécessite d’avoir une photo numérisée à soumettre pour entrer dans la loterie. Elle n’est ouverte qu’aux ressortissants de certains pays chaque année. Les pays considérés à forte admission d’immigrants, c’est-à-dire les plus de 50 000 ressortissants se sont installés aux États-Unis dans les cinq dernières années, sont exclus de la loterie.

Les conditions pour participer à la loterie

Avoir minimum l’équivalent du baccalauréat ou 2 ans d’expérience dans les 5 dernières années en rapport avec une occupation nécessitant 2 années de stage ou d’expérience.

Partager :