Cyber. Symantec acquiert la start-up israélienne Fireglass.

Par |2017-10-22T09:59:54+02:00octobre 22nd, 2017|Catégories : DEFENSE|
Partager :

Symantec fait son shopping en Israël

« Symantec acquiert la start-up israélienne Fireglass. Ce rachat lui permet d’élargir son offre propre et de renforcer son ancrage en Israël. Fireglass est spécialisée dans ce que l’on appelle l’isolation des navigateurs. Ainsi l’entreprise génère-t-elle des sites web virtuels sur lesquels les salariés peuvent consulter du contenu sans risquer d’ouvrir la porte de leur réseau aux virus.

Fireglass avait été créée par un ancien directeur de Check Point Software Technologies en 2014. La somme déboursée par Symantec pour l’acquisition de l’entreprise n’a pas été communiquée.

Symantec n’en est pas à sa première reprise. Il a par exemple racheté Blue Coat pour la somme de 4,65 milliards de dollars un peu plus tôt cette année. Le rachat de Fireglass lui permettra cette fois de renforcer sa présence en Israël. Selon Reuters, le pays compte pas moins de quatre cents start-up actives dans le secteur de la cybersécurité, qui représentent ensemble environ vingt pour cent des investissements mondiaux dans des entreprises de cybersécurité. Dans le même domaine, Microsoft a racheté Hexadite le mois dernier ».
LE PLUS. Symantec Corporation est une société américaine fondée en 1982 spécialisée dans les logiciels informatiques. Elle a son siège social à Mountain View en Californie.
Symantec est spécialisé dans l’édition de logiciels utilitaires (notamment liés à la sécurité et à la protection des données) pour PC tournant sur plateforme Microsoft. Elle s’est développée grâce à l’acquisition de sociétés tierces et le développement commercial de ses produits. Symantec consacre 17 % de son CA en recherche et développement.

Partager :
Go to Top