Partager :

Hadar Taite, diplômée en Communication visuelle à l’Institut technologique de Holon, a développé une application appelée « Eyegetby » qui fournit des outils aux daltoniens pour corriger leur handicap. Grâce à cette invention disponible d’ici à 2 ans, les personnes atteintes de daltonisme pourront bientôt faire la différence entre la couleur des légumes au supermarché, s’habiller avec des couleurs adaptées et réaliser de nombreuses autres choses qui leur étaient impossibles jusqu’à présent.

DES INFORMATIONS SCIENTIFIQUES D’ISRAËL.

– Des scientifiques de l’Institut Weizmann ont identifié une protéine appelée Agrine, qui est présente chez les vertébrés au cours du développement embryonnaire, mais qui disparait peu de temps après la naissance. Injectée à une souris, la protéine a « déverrouillé » un processus de régénération qui a permis au tissu musculaire cardiaque de se réparer. Selon Pr Eldad Tzahor, qui dirige l’équipe de chercheurs et d’étudiants du Département de biologie cellulaire et moléculaire, le renouvellement du tissu cardiaque chez l’adulte est un phénomène connu chez certains vertébrés. Ainsi les poissons régénèrent les cœurs endommagés, mais pour l’homme le processus s’arrête au niveau de l’embryon, alors que chez la souris le coeur peut se régénérer dans la semaine qui suit sa naissance.

– Dr. Shelly Levy-Tzedek, chef du Laboratoire de Réhabilitation Cognitive du vieillissement au Département de thérapie physique et du Centre Zlotowski pour les Neurosciences de l’Université ben Gourion du Négev, et son équipe, ont découvert que les personnes âgées procédaient de la même manière que les bébés pour atteindre des objets ou pour procéder à des mouvements, mais ils le font beaucoup plus lentement, avec beaucoup d’erreurs. Les bébés agissent selon un mécanisme appelé « exploration-exploitation ». Lors de l’exploration ils font des mouvements rapides et désordonnés dans toutes les directions jusqu’à trouver celui qui est adapté, puis l’exploitent habilement. Le centre a mis au point une méthode pour corriger les défauts dus à la vieillesse.

Source : http://www.nuitdorient.com/n4126.htm

 

Partager :