Partager :

Le Tour du monde de la Francophonie (21 septembre 2017), c’est 25h de direct, 23 destinations du globe, 23 émissions de 52 minutes. Les animateurs de TV5MONDE et des chaînes partenaires se sont succédés à l’antenne durant toute la durée du programme. Chacun étant dans une ville présente sur l’un des fuseaux horaires, ils se sont passés toutes les heures le relais. Il y a quelques années Tel-Aviv était sur la liste des villes visitées. En 2017 cela n’a pas été le cas.
Ce Tour du monde de la Francophonie 2017 a débuté à Paris, s’est poursuivit ensuite à Abidjan, Genève, Bruxelles, Cayenne, Basse-Terre, Montréal, Nouvelle- Orléans, Moncton, Vancouver, Papeete, Auckland, Nouméa, Sydney, Séoul, Pékin, Phnom-Penh, Mumbai, Lahore, Saint-Denis, Antananarivo, Beyrouth et Kinshasa.
Chaque présentateur a reçu en plateau des personnalités francophones du pays où il se trouve, issus du monde artistique, culturel, sportif, scientifique et politique.
Le coup d’envoi du Tour du Monde de la Francophonie a été donné par Guillaume Durand et Silvia Garcia depuis le toit terrasse de TV5MONDE à Paris. Cette première étape a ouvert 25 heures de direct qui se succèderont autour de la planète en suivant les 24 fuseaux horaires. En compagnie de personnalités, ils ont évoqué les grands enjeux du monde francophone d’aujourd’hui.
Parmi les invités en 2017 : Dany Laferrière, écrivain et académicien, Danièle Thompson, scénariste et réalisatrice, Vincent Delerm, chanteur, Marc Lévy, romancier, Pierre Hermé, chef Pâtisssier, Daniel Rondeau, écrivain et diplomate, Fouad Laroui, écrivain, Yann Queffélec, écrivain, ainsi que Yves Bigot, directeur général TV5MONDE. Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, était en duplex des Nations-Unies tout comme Jean-Baptiste Lemoyne secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

 

Partager :