Partager :
Le Département du Développement des Armes du Ministère de la Défense a dévoilé deux drones sous-marins et un tank puissant hybride au gaz et à l’électricité, qui doivent entrer en service dans Tsahal dès les années à venir.
Certaines de ces technologies sont déjà parvenues à des stades avancés de développement et ont été présentées à l’armée afin d’être évaluées, alors que d’autres sont encore à la phase de planification et nécessiteront des années de préparation avant d’être prêtes au combat. Aucune des technologies présentées par le Ministère n’a été déclarée opérationnelle par Tsahal. Elles ont été développées par l’Administration du Développement des Armes, en collaboration avec des entreprises étrangères ou nationales et dans un cas, avec une université publique.
L’Administration du Développement des Armes, connue en hébreu par son acronyme de Mafat, est constituée de milliers d’employés et de centaines de soldats. Elle dirige environ 1.500 projets de défense en même temps. Le Général de Brigade (res.) Daniel Gold, qui dirige le Département, a déclaré que ses employés et lui « essaient de ne pas nous limiter avec les méthodologies classiques qui sont prévalentes à travers le monde », et qui sont typiquement des efforts menés verticalement (de haut en bas).
Au lieu de quoi, dit-il, Mafat tente de se connecter avec les soldats sur le terrain, de déterminer ce dont ils ont besoin et travaille ensuite pour leur fabriquer quelque chose qui comblera cet écart. De plus, le département « tente de prédire à quoi ressemblera le champ de bataille du futur, en terme à la fois de menaces et de réponses technologiques », déclare Gold.
Israël va remplacer l’actuel tank Merkava de Tsahal, en utilisation sur le terrain depuis plus de 40 ans. Selon le Ministère, le nouveau tank baptisé Carmel est configuré pour effectuer une fonction similaire et il peut être équipé par toute la panoplie allant des canons howitzers (obusiers) à des chasseurs-nettoyeurs de mines. Et à la différence du Merkava, qui requiert un équipage de 4 personnes, le Carmel n’a besoin que de deux tankistes seulement pour le diriger.
Le nouveau tank, qui dispose d’un moteur hybride au gaz et à l’électricité, propulsé par une réserve de batteries, est développé par l’Administration du Développement des Armes et l’administration du Merkava au sein du ministère, aux côtés de différentes entreprises de défense. Selon le Ministère, le Carmel sera « léger, petit, rapide, meurtrier, durable, facile à conduire et comparativement peu onéreux ».

Source : http://www.jforum.fr/les-9-armes-du-futur-disrael-drones-tueurs-tank-carmel-videos.html#CusvYG3zmuDBUPXQ.99

Partager :