Partager :
Plusieurs entreprises en Israël proposent aujourd’hui des caméras assorties d’un gilet pare-balles pour les chiens de la police et de l’armée. Certains de ces équipements ont été utilisés par les forces spéciales de la marine américaine, les Navy SEALs, lorsqu’ils ont traqué l’ancien chef d’Al-Qaïda et son élimination en 2011. Récemment, la Pologne a fait l’acquisition de caméras d’une valeur de 20 000 $. Montée sur le dos du chien, cette caméra pourrait faire la différence entre la vie et la mort pour les soldats sur le terrain. Grâce au chien,  ils peuvent localiser le suspect sans avoir à s’exposer.
L’Inde a acheté des dizaines de chiens très entraînés de l’armée israélienne pour renforcer la protection de ses responsables. L’année dernière, l’Inde a reçu plus de 30 chiens formés pour la protection du Premier ministre Narendra Modi et d’autres personnalités du pays, a annoncé samedi le Telegraph India.

Les chiens, entraînés à attaquer et à renifler des bombes, rejoindront un groupe indien de protection spéciale, chargé de la sécurité des responsables, des anciens Premiers ministres, et des membres de leurs familles, a indiqué le Telegraph.
« Les nouvelles recrues à quatre pattes du la police des frontières sont considérées comme les meilleures du monde dans le flair de pièges explosifs», a expliqué au journal un responsable de la sécurité.
Les chiens – labradors, bergers allemands, bergers malinois et une autre race « rare » sont aussi très efficaces au combat, a ajouté le responsable.
Israël  aide aussi à améliorer un centre de formation des chiens de la police des frontières indo-tibétaine.
Les médias israéliens avaient estimé qu’un seul chien coûte des dizaines de milliers de dollars à former. Israël exporte aussi des chiens de recherche des personnes disparues, des personnes sous les décombres et des restes humains.
En savoir plus sur http://www.jforum.fr/les-chiens-au-service-de-la-securite-en-israel.html#vcwpe6eAXX6042cg.99

Partager :