Partager :

Incroyable développements ce jour sur le dossier de corruption présumé des sous-marins Allemands. Le procureur-général Avichai Mandelblit a donné son feu vert à la convocation du ministre de l’Energie Yuval Steinitz qui subira un interrogatoire dans l’enquête sur une affaire de corruption présumée entourant l’achat de sous-marins à l’Allemagne. (Times of Israel)
Yuval Steinitz est le ministre israélien des Infrastructures nationales, de l’énergie et des ressources en eau, chargé de la Commission de l’énergie atomique d’Israël et membre du Cabinet de sécurité.

Né et élevé à Moshav Ramot HaShavim, à 30 km au nord de Tel Aviv, il est l’aîné de quatre enfants. Son père est ingénieur et sa mère, Mina, était professeur de littérature et de philosophie. Entre 1977 et 1980, Steinitz a servi dans l’armée de défense d’Israël en tant que soldat dans la brigade d’infanterie de Golani. Il a d’ailleurs été blessé à la jambe lors d’une bataille avec l’armée syrienne quand il servait comme réserviste pendant la guerre du Liban en 1982.

Après trois ans de service militaire obligatoire, il fait des études en philosophie à l’université hébraïque de Jérusalem ou il obtient des BA et MA avec des honneurs. Il fait une thèse de doctorat à l’institut Cohn pour l’histoire et la philosophie des sciences et des idées à l’université de Tel Aviv.
En 1993, Steinitz obtient la Bourse Alon attribué aux jeunes médecins exceptionnels ce qui lui permet d’obtenir un poste d’enseignant à l’université de Haïfa. Steinitz a été nommé deux ans de suite « conférencier exceptionnel» de la philosophie et la philosophie de la science.
Steinitz a publié plusieurs livres de philosophie. Le premier, Invitation to Philosophy (1987), est devenu le livre de philosophie le plus vendu en Israël et a été imprimé en 60 éditions. Un autre livre intitulé A Logical-Scientific Missile to God and Back (Un missile logico-scientifique à Dieu et à l’arrière) est également devenu un best-seller et a été imprimé en 16 éditions. Il a également publié des articles philosophiques dans des revues académiques telles que The Philosophical Quarterly, American Philosophical Quarterly, International Philosophical Quarterly, Cambridge Religious Studies et The Jerusalem Philosophical Quarterly Iyyun.

Carrière politique

L’implication politique de Steinitz a débuté au début des années 1980. C’est effectivement à ce moment où, encore jeune étudiant, il rejoint le mouvement ‘Peace Now‘. C’est d’ailleurs lors d’un rassemblement anti-gouvernemental à Jérusalem en 1983 qu’il est blessé à la jambe lorsqu’un extrémiste de droite lance une grenade dans la foule tuant l’activiste de la paix Emil Grunzweig. Ses réserves à l’égard des accords d’Oslo signés par les Israéliens avec les Palestiniens, ainsi que ses préoccupations concernant l’accumulation massive de l’armée égyptienne en dépit du traité de paix avec Israël en 1995, l’ont conduit à droite et à soutenir publiquement le parti Likoud.
Il est membre aujourd’hui membre de la Knesset et du parti Likoud. De 2009 à 2013, il a exercé les fonctions de ministre des Finances et de ministre du Renseignement et des Affaires stratégiques pendant deux (de 2013 à 2015).
Yuval Steinitz est actuellement le ministre israélien des Infrastructures nationales, de l’énergie et des ressources en eau, chargé de la Commission de l’énergie atomique d’Israël et membre du cabinet de sécurité.

Partager :