Partager :

En l’espace de quelques jours seulement, la minuscule communauté juive du Nicaragua a plus que doublé suite à la conversion au judaïsme de 114 personnes.
Le mois dernier, des membres de la communauté ont répondu à des questions devant un beit din – ou tribunal religieux – constitué de trois rabbins orthodoxes d’Israël et des Etats-Unis puis ils se sont immergés dans un mikvé qui vient d’être construit à Managua, la capitale de ce pays d’Amérique centrale. Les convertis hommes ont été circoncis ou ont subi une circoncision symbolique pour ceux qui l’étaient déjà.

 Puis, le 23 juillet, suite aux conversions réalisées au domicile d’un leader communautaire de Managua, 22 couples se sont mariés conformément à la tradition juive dans une salle municipale louée pour l’occasion. C’est Koulanou, un groupe à but non-lucratif dont le siège est à New York et qui soutient les communautés dans le monde cherchant à découvrir le judaïsme, qui a facilité ces conversions.

« Il y avait une grande inquiétude sur leurs visages et de l’anxiété parce que c’était vraiment important pour eux, et lorsqu’ils ont émergé du mikvé, la lueur qu’ils avaient dans les yeux était étonnante », raconte le rabbin Mark Kunis, membre du Beit-din, qui a été ordonné lui même au séminaire théologique du rabbin Isaac Elchanan à la Yeshiva university et qui oeuvre à la synagogue Shaarei Shamayim d’Atlanta. « C’est inspirant, l’excitation que cela a engendré était phénoménale ».
Source et Copyrights : .lphinfo.com

Partager :