Partager :

Les 16es championnats du monde d’athlétisme se déroulent du 4 au à Londres, au Royaume-Uni. En anglais, le nom officiel de la compétition est : « 2017 IAAF World Championships ». Huit athlètes israéliens (55 Français) sont inscrits aux championnats du monde d’athlétisme. Un chiffre bien faible.
LE PLUS. Le Royaume-Uni accueille pour la première fois cet événement sportif organisé depuis 1983 par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) et, pour cette édition, par l’UK Athletics (UKA). Les compétitions sur route (marathon et marche) se déroulent dans les rues de Londres, tandis que l’ensemble des autres épreuves se déroulent au sein du Stade olympique qui avait accueilli les épreuves d’athlétisme des Jeux olympiques de 2012.
L’édition 2017 compte 48 épreuves (24 féminines et 24 masculines) avec l’apparition au programme du 50 km marche féminin.
Au , 205 fédérations sont inscrites pour 2 038 athlètes au total, dont 1 080 hommes7. La Russie étant toujours suspendue des compétitions internationales, ses athlètes ne seront donc pas présents lors de ces championnats. Néanmoins 19 athlètes sont autorisés in fine à participer en tant qu’« athlètes neutres autorisés » (ANA), faisant suite à un long processus prouvant que ces Russes n’ont aucun contact avec le dopage institutionnel d’État.
Ces athlètes sont notamment : Aleksey Sokirskiy (marteau), Ilya Mudrov (perche), Sergey Shubenkov (110 m haies), Sergey Shirobokov (marche), Danil Lysenko (hauteur), Darya Klishina (longueur), Yuliya Stepanova (800 m), Mariya Kuchina (hauteur), Olga Mullina (perche), Yana Smerdova (marche), Anzhelika Sidorova (perche) et Kristina Sivkova (sprint).

Partager :